X

Emotions contradictoires pendant la grossesse ? Est-il possible de « mal » vivre sa grossesse ?

Parlons aujourd’hui d’un sujet peu abordé en général : la possibilité de « mal » vivre les 9 mois qui précèdent l’arrivée d’un enfant. Là encore, je m’adresse à la manière de vivre la période de la grossesse autant aux femmes qu’aux hommes.

Cela arrive à de nombreuses personnes. Mais comment en faire part à son entourage, alors que tout le monde félicite les futurs parents, ou sans avoir l’impression de renier l’enfant ?

Vastes questions.

1. Les émotions

Petit rappel sur ce qu’est une émotion : les émotions servent de boussole quant à nos choix et orientations dans la vie.

Ainsi, nous avons tendance à nous diriger vers ce qui nous plaît et nous fait plaisir. À l’inverse, nous cherchons à éviter les chemins allant vers la souffrance et la peur.

Cependant, parfois, la peur, le dégoût, l’anxiété nous accompagnent sur la voie qui nous semblait lumineuse et joyeuse.

2. Des émotions contradictoires peuvent-elles cohabiter ?

Vous avez choisi de devenir – peut être pour la première fois -parents. Vous faites comme beaucoup de personnes et vous retrouvez enceinte – je rappelle que je parle autant de dames que de messieurs.

Dans le monde qui vous entoure, enceinte = rose/bleu = sourires = crème chantilly et fraises = regards pleins de tendresses et d’amour… Dans votre monde à vous, il y a plutôt des angoisses, des idées peu chaleureuses à l’égard du corps qui change ou encore de la peur et des doutes sur les choix faits.

Rassurez-vous. Avoir des émotions contradictoiresque vous considérez peut-être comme impropres à votre situation actuelleest tout à fait normale !

3. Les jugements et le « politiquement correct » ?

Le problème n’est pas vraiment les émotions que vous ressentez pendant la grossesse, mais le fait d’avoir l’impression de ne pas pouvoir en parler à votre entourage.

  • Il n’est pas « politiquement correct » de dire que la période qui sépare la conception de la naissance d’un enfant est « mal vécue ».
  • Dire « Je n’aime pas ce corps qui change, mais je suis content/e de savoir qu’un enfant est en train de grandir à l’intérieur » n’est pas toujours compris.
  • Expliquer pourquoi l’angoisse ou la tristesse vous prend quand vous pensez à « l’après-naissance » n’est pas toujours facile à partager…

Alors qu’il serait salutaire d’être entouré/e et de partager ces réalités avant, pendant et après la grossesse !

4. Alors, que faire ?

En premier lieu – je vous assure il est tout à fait normal/classique d’avoir des émotions contradictoires lors de grands changements !

Ensuite, entourez-vous de personnes bienveillantesil y en a toujours. Si vous n’en avez pas encore, il est tout à fait possible de trouver des groupes qui parlent du sujet – sur le net ou dans votre ville.

Pour finir – parce qu’il faut bien finir – je vous conseille vivement d’en parler avec votre conjoint/e !

En tout cas, ne restez jamais seul/e avec ces émotions que cela soit, ou non, pendant la période de la grossesse !

À vos claviers ! Avez vous déjà ressenti des émotions contradictoires à l’arrivée de grands changements ?

Aurélie

Outils qui peuvent aider :

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Pour aller plus loin »:

Livres :

Christophe André « Imparfaits, libres et heureux Pratiques de l’estime de soi »

Lise Bourbeau « Ecoute ton corps » (livre audio)

Lise Bourbeau « La puissance de l’acceptation »

Lise Bourbeau « Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même »

Isabelle Challut « Rituels de femmes pour réenchanter la maternité »

Boris Cyrulnik « Les nourritures affectives »

Miguel DON RUIZ « Le cinquième accord toltèque »

Marshall Rosenberg  Être vraiment soi, aimer pleinement l’autre ! / la communication non violente au service du couple 

Frans Veldman « Haptonomie. Science de l’affectivité »

Articles :

Prendre soin et caregiving

« Réussir », au fond, ça veut dire quoi  ?

Coup de pouce pour bien vivre nos peurs !

Ne sous-estimons pas notre humanité !

Que faire face à la peur ?

Crise et Bonheur sont-ils incompatible ? six idées pour réconcilier les deux

Vidéos:
Boris Cyrulnik:  La transmission du trauma à travers les générations

« baisser l’anxiété  : Nombril/Clavicule »

Laisser un commentaire

DÉCOUVREZ p lus de 30 pages de massages etyoga de verser passer moments en famille! ??

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"3e1f8": {"name": "Accent principal", "parent": - 1}}, "dégradés": []}, "palettes": [{"name": "Palette par", "value": {"colors": {"3e1f8": {"val": "var (- tcb-local-color-3aaa8)", " hsl ": {" h ": 210," s ": 0,78," l ": 0,01," a ": 1}}}," dégradés ": []}," original ": {" couleurs " : {" 3e1f8 ": {" val ":" rgb (19, 114, 211) "," hsl ": {" h ": 210," s ": 0.83," l ": 0.45}}}," dégradés " : []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
Recevoir le livre



En remplissant ce formulaire, vous remplissez notre  politique de confidentialité .