X

Emotions contradictoires pendant la grossesse ? Est-il possible de « mal » vivre sa grossesse ?

Parlons aujourd’hui d’un sujet peu abordé en général : la possibilité de « mal » vivre les 9 mois qui précèdent l’arrivée d’un enfant. Là encore, je m’adresse à la manière de vivre la période de la grossesse autant aux femmes qu’aux hommes.

Cela arrive à de nombreuses personnes. Mais comment en faire part à son entourage, alors que tout le monde félicite les futurs parents, ou sans avoir l’impression de renier l’enfant ?

Vastes questions.

1. Les émotions

Petit rappel sur ce qu’est une émotion : les émotions servent de boussole quant à nos choix et orientations dans la vie.

Ainsi, nous avons tendance à nous diriger vers ce qui nous plaît et nous fait plaisir. À l’inverse, nous cherchons à éviter les chemins allant vers la souffrance et la peur.

Cependant, parfois, la peur, le dégoût, l’anxiété nous accompagnent sur la voie qui nous semblait lumineuse et joyeuse.

« Que faire face à la peur ? » et « Les émotions « Et tout le monde s’en fout » » vous permettent d’aller pus loin sur cette réflexion.

2. Des émotions contradictoires peuvent-elles cohabiter ?

Vous avez choisi de devenir – peut être pour la première fois -parents. Vous faites comme beaucoup de personnes et vous retrouvez enceinte – je rappelle que je parle autant de dames que de messieurs.

Dans le monde qui vous entoure, enceinte = rose/bleu = sourires = crème chantilly et fraises = regards pleins de tendresses et d’amour… Dans votre monde à vous, il y a plutôt des angoisses, des idées peu chaleureuses à l’égard du corps qui change ou encore de la peur et des doutes sur les choix faits.

Rassurez-vous. Avoir des émotions contradictoiresque vous considérez peut-être comme impropres à votre situation actuelleest tout à fait normale !

Emotions contradictoires pendant la grossesse ? Est-il possible de "mal" vivre sa grossesse ? 1

« Optimisme et réalité, vidéo » parle très bien de la question et trouvez des astuces dans « Coup de pouce pour bien vivre nos peurs !« .

3. Les jugements et le « politiquement correct » ?

Le problème n’est pas vraiment les émotions que vous ressentez pendant la grossesse, mais le fait d’avoir l’impression de ne pas pouvoir en parler à votre entourage.

  • Il n’est pas « politiquement correct » de dire que la période qui sépare la conception de la naissance d’un enfant est « mal vécue ».
  • Dire « Je n’aime pas ce corps qui change, mais je suis content/e de savoir qu’un enfant est en train de grandir à l’intérieur » n’est pas toujours compris.
  • Expliquer pourquoi l’angoisse ou la tristesse vous prend quand vous pensez à « l’après-naissance » n’est pas toujours facile à partager…

Alors qu’il serait salutaire d’être entouré/e et de partager ces réalités avant, pendant et après la grossesse !

4. Alors, que faire ?

En premier lieu – je vous assure il est tout à fait normal/classique d’avoir des émotions contradictoires lors de grands changements !

Ensuite, entourez-vous de personnes bienveillantesil y en a toujours. Si vous n’en avez pas encore, il est tout à fait possible de trouver des groupes qui parlent du sujet – sur le net ou dans votre ville.

Pour finir – parce qu’il faut bien finir – je vous conseille vivement d’en parler avec votre conjoint/e !

En tout cas, ne restez jamais seul/e avec ces émotions que cela soit, ou non, pendant la période de la grossesse !

« Crise et Bonheur sont-ils incompatibles ? six idées pour réconcilier les deux » et « « baisser l’anxiété  : Nombril/Clavicule » » vous donnent des pistes concrètes pour avancer plus facilement dans les périodes difficiles.

À vos claviers ! Avez vous déjà ressenti des émotions contradictoires à l’arrivée de grands changements ?

Aurélie

Outils qui peuvent aider :

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Bibliographie » :

Livres :

Christophe André « Imparfaits, libres et heureux Pratiques de l’estime de soi »

Lise Bourbeau « Ecoute ton corps » (livre audio)

Lise Bourbeau « La puissance de l’acceptation »

Lise Bourbeau « Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même »

Isabelle Challut « Rituels de femmes pour réenchanter la maternité »

Boris Cyrulnik « Les nourritures affectives »

Miguel DON RUIZ « Le cinquième accord toltèque »

Marshall Rosenberg  Être vraiment soi, aimer pleinement l’autre ! / la communication non violente au service du couple 

Frans Veldman « Haptonomie. Science de l’affectivité »

Laisser un commentaire