X

Optimisme et réalité, vidéo

L’optimisme ; est-il possible d’être optimiste tout en faisant face à la réalité de la vie quotidienne?

Le quotidien de nos vies peut-il être adouci par l’optimisme ?

Pourquoi tout le monde semble vivre dans une réalité légèrement différente des autres?

Y a-t-il des ingrédients facilitant l’optimisme ?

Voilà des questions qui trouvent des réponses dans cette conférence de Gabin Bellet de la chaîne YouTube « En Développement« !

L’optimisme Cette vidéo illustre, entre autre, les articles « La réalité sur la Réalité » et « Crise et Bonheur sont-ils incompatibles ? six idées pour réconcilier les deux ».

Voici une proposition de transcription littérale.

Merci beaucoup c’est l’une des premières fois où je suis a applaudi avant de commencer. Merci beaucoup j’espère qu’à la fin aussi.

On va voir.

Bienvenue à tous sur sur cette conférence. Alors ce que je vous propose pour démarrer c’est de vous donner simplement quelques éléments pratiques pour que la conférence se déroule au mieux.

Un petit peu l’organisation et puis après je vous je me présente un petit peu le contenu et comme l’a dit olivier l’idée de ce moment c’est à la fois vous apporter quelques éléments sur sur l’optimisme et c’est aussi vous permettre de poser des questions des changements.

Et donc vous allez voir que c’est vraiment un temps qui qui est fait pour vous, donc n’hésitez pas s’il y a des choses que vous souhaitez partager ou des questions vous avez à poser.

Côté organisation vous avez pour ceux qui veulent des bouteilles d’eau qui nous ont été mis gentiment à disposition. Ceux que ça intéresse on peux vous en donner. Et pour ceux qui se disent qu’ils n’ont pas pris de matériel de prise de notes on a des stylos pour vous et des feuilles blanches. Donc s’il y en a qui sont intéressés vous pouvez faire un petit signe de main … à ceux du fonds.

s’accroît devancé du coup ce qui nous attend aujourd’hui je vous le présente c’est découvrir un petit peu l’optimisme alors l’optimisme c’est un sujet qui est assez incroyable à à partager c’est ça qui fait que je suis très heureux aussi d’être avec vous aujourd’hui c’est que c’est à la fois un sujet qui parle de nous individuellement mais qui peut aussi avoir une influence dans un groupe dans une équipe dont collectivement et ça se passe au travail c’est un peu ce dont on va parler aujourd’hui mais ce qui est intéressant avec l’optimisme c’est que ça s’arrête pas à la porte du travail c’est que ça nous suit même chez nous même en week-end même en vacances même dans notre vie de tous les jours dans nos relations donc c’est vraiment quelque chose qui vient nous influencer tout au long de notre vie donc l’idée c’est à la fois vous partager des outils qui pourront vous servir dans votre contexte professionnel1:51mais sûrement qu’ils pourront également vous servir dans des contextes plus personnel et donc ce qui nous attend dans l’heure qui que nous allons passer ensemble ces quatre grandes étapes la première étape on va découvrir qu’est-ce que l’optimisme donc là ça sera quels sont les ingrédients de l’optimisme quand on parle de ça de quoi on parle concrètement et c’est quoi la différence entre est optimiste et pessimiste est ce qu’il ya des gens qui sont optimistes est ce qu’il ya des gens qui2:14sont pessimistes est-ce que parfois être optimiste ça peut pas avoir des inconvénients donc là on présentera tout ça donc les2:20ingrédients de l’optimisme une fois qu’on aura découvert ça on s’intéressera aux bienfaits de l’optimisme parce que2:26finalement vous pouvez vous allez vous rendre compte qu’on peut être optimiste on peut être pessimiste on peut être tout un tas de choses2:32il y en a aucun aucun état d’esprit qui est mieux que l’autre simplement c’est intéressant pour pouvoir choisir d’avoir2:38des informations de savoir qu’est-ce que l’optimisme peut nous apporter donc c’est ce qu’on découvrira dans cette partie et ensuite on s’intéressera2:46à comment est-ce que notre cerveau fonctionne avec la réalité qui nous entoure ce qui est marrant c’est qu’on vit tous2:52dans le même monde mais on en a chacun une perception différente et comment ça se fait comment ça se fait que chacun va2:58vivre le même moment ensemble mais qu’on va pas l’intégrer de la même manière qu’on va pas le vivre de la même manière3:03donc là c’est ce qu’on découvrira un petit peu vous allez voir avec eux des petits jeux des énigmes on va comprendre un tout petit peu mieux3:08le fonctionnement du cerveau le fonctionnement de notre état d’esprit est également de la communication et on3:15terminera en vous dévoilant pour la première fois en exclusivité ça n’a jamais été fait la recette de la potion3:20magique de l’optimist comment vous donnez là c’est vraiment les éléments3:27concrets c’est les éléments pratiques ça veut dire qu’avant c’est comprendre un petit peu mais une fois que j’ai compris c’est bien mais si je ne fais rien ben3:33rien ne changera donc c’est vraiment vous donner des pistes concrètes que vous allez pouvoir mettre en place à la fois pour vous pour les autres dans3:39votre contexte professionnel ou votre contexte personnel voilà un petit peu ce qui nous attend3:45aujourd’hui ça vous va chouette donc n’hésitez pas si vous avez des questions on prend tout et on débrief par rapport3:52aux éléments que je vous présente et donc je vous propose de nous lancer tout de suite dans le dans le contenu puisque vous allez voir que de belles choses3:58nous attendent donc les ingrédients de l’optimisme il y en a deux grands finalement donc ça c’est les4:04scientifiques qui nous amène ces informations c’est que l’état d’esprit optimiste il a deux caractéristiques4:09la première c’est le côté positif donc ça tout le monde s’en doute un petit peu4:14c’est un peu ce qu’on ce qu’on sait c’est un peu les idées reçues mais la deuxième caractéristique est un peu moins connu c’est le fait d’être4:20réaliste d’accord et donc par rapport à ces deux caractéristiques on peut différencier quatre formes 4 état4:27d’esprit différent premier état d’esprit des gens qui ne sont ni réaliste ni positif c’est ce4:34qu’on va appeler un état d’esprit défaitiste c’est vous n’avez pas le droit de penser4:40à des gens face c’est les gens faux cul4:45pour qui rien n’est jamais possible quoi qu’on fasse enfin ça sert à rien bach le baiser medal esprit c’est quand4:54on est négatif pas forcément positif mais qu’on est réaliste c’est à dire qu’on s’appuie sur des éléments concrets4:59et tangibles sur des preuves c’est l’état d’esprit pessimiste d’accord là je viens dire que ça va pas être possible pour tel et tel raison5:05parce qu’on l’a déjà essayé parce qu’on sait déjà planté pour plein de raisons différentes le troisième état d’esprit c’est quand5:11on est très positif mais qu’on n’est pas du tout réaliste celui-là le voilà c’est l’état d’esprit5:19rêveur donc ça c’est un peu le monde des bisounours c’est tout le monde est gentil tout le monde m’aime bien tout va5:25toujours bien se passer il n’y a pas vraiment de risque voilà c est souvent on mélange on5:30confond un peu optimiste et rêveur d’accord mais l’optimisme c’est vraiment cette capacité à être à la fois positif5:38est à la fois réaliste et vous allez voir que nous dans la conférence on va découvrir le troisième ingrédient qui5:44est juste li à l’optimisme c’est le côté actif ça veut dire qu’être positif réaliste c’est5:51bien mais s’il n’y a pas d’action derrière ça sert pas à grand chose d’accord mais positif réaliste et actif5:57ça c’est la définition c’est en tout cas les trois grands ingrédients de l’optimisme ça vous parle pour eux ouais6:03et donc à une petite métaphore qui peut raconter sa c4 personnes qui sont qui sont dans un bateau et donc vous avez il6:11y en a un qui tombe à l’eau donc quand le pessimiste se plaint du vent le6:18défaitiste abandonne tout espoir de survie mhz tandis que le rêveur espère que le vent tourne6:23pendant que l’optimiste ajuste les voiles et donc nous c’est vraiment ça6:28qu’on va qu’on va rechercher et ce qui est intéressant avec ses 4 état d’esprit là c’est qu’en fait ils sont communs à6:34l’ensemble des êtres humains c’est qu’on a tous ces quatre état d’esprit en nous il y en a qui sont plus ou moins6:40développés et selon les contextes selon les situations selon les moments de notre vie eh bien parfois je vais être6:46plutôt rêveur parfois je vais plutôt optimiste parfois je vais être plutôt défaitiste parfois pessimiste et la6:51bonne nouvelle c’est qu’il en a aucun qui est négatif il y en a aucun qui ait mal les quatre sont très bien simplement ils6:57vont nous donner accès à des ressources différentes d’accord donc par exemple quand on est pessimiste ça peut activer7:03les ressources du doute ça peut activer le côté sceptiques nous on aime bien ça en france côté un peu7:09sélective remettre en question et l’optimisme va nous apporter par exemple de la créativité de l’enthousiaste de la7:15motivation donc c’est vraiment il y en a aucun qui est mieux que l’autre simplement il nous donne accès à des réalités différentes7:21il ya une citation qui dit que les optimistes ont inventé les avions pendant que les pessimistes ont inventé les parachutes par exemple c’est en fait7:28c’est très complémentaire c’est état d’esprit là je sais pas si c’est vrai mais donc ça c’est pour les ingrédients7:38voilà de quoi on va parler nous aujourd’hui est donc maintenant qu’on a mieux compris l’idée c’est de savoir finalement7:43qu’est-ce qu’on gagnerait à développer l’optimisme est donc il ya sept bienfaits qui aujourd’hui ne sont7:50apportés par les neuroscientifiques les neurosciences fixer les personnes qui étudient un peu notre cerveau et qui nous disent comment ils fonctionnent et7:56les et qu’il a sur le corps donc c’est des découvertes qui sont assez récentes qui date des années 95 et on est vraiment8:02sur des domaines à la pointe donc les 7 bien fait qu’on retrouve dans l’optimisme le premier c’est le bonheur quelqu’un8:09d’optimiste a tendance à être plus heureux que quelqu’un de pessimiste c’est assez logique quand je me focalise8:15sur le positif mon niveau de bonheur va naturellement augmenter là on est bien d’accord que le bonheur c’est de manière8:21subjective d’accord donc c’est mon niveau de bonheur ressentiez je peux vivre la même chose que quelqu’un d’autre8:26être heureux et que la l’autre personne ne soit pas heureuse d’accord donc l’optimisme nous permet d’être plus8:32heureux le deuxième bien fait c’est la confiance en soi quand on est optimiste on a8:37souvent plus confiance en nous en tout cas ça nous aide à développer cette confiance en nous mêmes la confiance8:43qu’est ce que c’est c’est notre sentiment de capacité quand je vois les choses de manière8:48réaliste et positive je vais également me voir sous un angle positif et8:54réaliste et donc je vais prendre conscience des capacités que je peux avoir des compétences des choses que je sais faire de mes valeurs de mes9:00qualités et donc tout ça contribue à augmenter mon sentiment de capacité et donc ma confiance en moi9:08le troisième bien fait c’est sur la santé alors celui-là il est un peu surprenant quand les scientifiques sont9:13tombés dessus sont dire est-ce que c’est vraiment vrai ou pas il ya des gens qui nous en parle depuis des milliers9:18d’années que l’esprit influenceraient le corps mais au niveau de la science on avait tendance à séparer ces choses là et donc les scientifiques ont décidé de9:25faire des expériences il y en a une que je peux vous partager parce que je trouve qu’elle est assez rigolote on a pris un groupe de personnes des9:31volontaires et on leur a soumis un questionnaire pour mesurer leur état d’esprit est ce qu’ils étaient plutôt9:37positif plutôt négatif et suite à ça on les a fait sa soirée on leur a injecté9:42la souche du virus du rhume d’accord c’était des volontaires savait9:48pas s’il était au courant mais en tout cas c’est ce qui s’est passé et on leur a demandé de revenir deux semaines plus9:54tard deux semaines plus tard il avait analysé les résultats donc il avait classé les gens plus ou moins positifs9:59et ils se sont aperçus que les gens positifs avec un état d’esprit positif10:05et optimiste nous présenter – de st tome de la maladie et donc le symptôme10:10ça va être là tout ça va être les rougeurs ça va être la température savez toutes ces choses qu’on connaît très10:15bien donc en gros vraiment au niveau mesurables ils sont aperçus qu’ils avaient moins de symptômes et deuxième10:21effet c’est par rapport à ce que les gens ressentent y est les gens se sont sentis plus en forme est moins malade10:26quand il était positif donc ils ont dit tiens c’est c’est assez marrant et donc c’est des études qu’ils10:32ont fait refait qu’ils ont testé aussi sur des maladies qui sont plus importantes que le chlorure savoir si10:38vraiment nos pensées pour avoir une influence sur notre corps et on sait aujourd’hui que notre état d’esprit bien influencé par exemple notre tension10:45artérielle donc toutes ces maladies là également notre état de forme également sur la dépression et sur certains types10:52de cancer on a fait ces expériences et on s’est aperçu notamment pour les cancers du sein qui avaient énormément de liens entre notre état d’esprit est à11:00la fois le niveau de santé ressenti et les symptômes la capacité de rémission et de et de guérison donc ça c’est un11:06petit peu les scientifiques qui nous qui nous explique tout ça ceux qui sont intéressés par ces éléments peut-être que vous avez aperçu quelques livres11:12derrière moi je voulais partager tout à l’heure dans la bibliographie il ya des livres qui sont vraiment spécialisés là-dessus savoir finalement11:19ce que ça apporte donc ça c’est au niveau de notre santé troisième bienfaits quatrième bien fait11:25l’optimisme améliore nos liens sociaux alors ça normalement c’est assez assez11:31vite compris souvent on a tendance à aimer être en compagnie de gens qui sont positifs qui sont dans la bonne humeur11:38qui nous partage des bonnes nouvelles qui nous font rire avec qui on s’entend bien les gens qui se plaignent tout le temps11:44on a tendance alors pas vous hein mais les autres à l’extérieur ont tendance à les éviter vous avez ça genre vous voyez11:51que cette personne-là crépel et non pas maintenant pas à 22h pas ma main est en11:59fait les liens sont solides a deux caractéristiques c’est que les personnes optimistes ont des liens sociaux plus nombreux mais surtout plus fort et donc12:06c’est pas juste des liens superficiel c’est des liens qui sont plus profonds et ça on va se rendre compte que ça va12:12venir influencer également notre niveau de bonheur notre confiance en nous parce que les liens sociaux ont une grande influence sur nous notre capacité à12:19à nous sentir reconnus accepté appréciés tels que nous sommes c’est quelque chose qui est vraiment importante pour nous12:25dans notre vie et donc l’optimisme vient influencer sa cinquième bien fait c’est12:33sur notre efficacité et notre créativité alors là il ya deux petites expériences12:38que je peux vous partagez la première c’est sur l’efficacité avec un groupe de médecins on a appris des médecins12:43volontaires qu’on a divisés en trois groupes un groupe qu’on a prédisposé à se sentir heureux un groupe à qui on a12:51simplement donné des comptes rendus de médecine plutôt neutre et un groupe à qui on n’a rien donné et on leur a12:57ensuite soumis des cas pratiques et on leur a demandé d’établir un diagnostic d’accord et donc on les a chronométré et13:03apprendre à mesurer la regagnent leur diagnostic pardon pour savoir s’il est plutôt bien ou si ça collait pas et sont13:10aperçus que les médecins qu’on avait prédisposé à se sentir heureux ont établi de meilleurs diagnostics et13:16surtout ont réussi à établir de meilleurs diagnostics en lisant simplement 20% du cas pratique qu’on13:23leur avait remis nagra pour l’autre groupe ils ont eu un peu moins de bons diagnostics et ils ont eu besoin de 40%13:31du document le groupe à qui on avait remis des des comptes rendus de médecine 9 et le troisième groupe on s’aperçut13:36que c’est eux qui avaient le moins de bons diagnostics et il avait environ besoin de 55% de lecture du cas pour13:44mesurer sa et sas qui est intéressant dans cette expérience au delà des résultats c’est surtout la13:50manière dont on a prédisposé les médecins à se sentir heureux les médecins avec de grandes études qui sont13:56très s’identifie qu on leur a simplement avant leurs études de cas remis un paquet de bonbons et on leur a demandé14:03de ne pas y toucher pour ne pas influencer leur assurent le14:08fonctionnement du corps on leur a dit vous pourrez les mangent et après donc imaginez simplement avec un paquet de bonbons on est capable d’améliorer14:14l’efficacité de quelqu’un c’est incroyable et quelqu’un qui est très cartésien rationnelle14:22donc à voir là exactement ce qu’il faut retenir de la conférence c’est de toujours aller voir son médecin avec un paquet de bonbons14:31il ya une deuxième expérience là qui nous parle notamment de la créativité et un petit peu d’efficacité14:37là c’est avec des étudiants des étudiants qu’on a choisi à qui on a remis des questionnaires pour mesurer à14:43nouveau leur état d’esprit plutôt positive plutôt négatif et on leur a remis des problèmes à résoudre on leur a14:49dit tous ces problèmes vous pouvez les résoudre facilement alesi le plus vite possible le piège parce qu’il ya souvent14:55des pièces dont les études c’est qu’en fait j’avais des cas qui était possible à résoudre et des cas qui étaient impossibles à résoudre et ils sont15:02aperçus en épluchant les résultats que les étudiants avec un état d’esprit plus optimistes plus positif avait trouvé15:10avait résolu plus de problèmes que les autres et donc ils sont penchés sur la manière dont ils avaient fait et ils15:16sont aperçus qu’il ya quelque chose qui était caractéristique c’est que les gens positifs passé très peu de temps sur les15:22problèmes impossibles à résoudre comme s’il y avait quelque chose qui était ressenti et les gens qui étaient15:28négatifs passé beaucoup de temps sur les problèmes impossibles et donc les15:34scientifiques ont appelé ça la persistance non productives ça c’est à15:41retenir ça c’est pas mal donc un problème qui ne peut pas être résolue j’y passe beaucoup beaucoup beaucoup de15:46temps ça me prend beaucoup d’énergie du coup j’ai moins de temps et d’énergie pour résoudre ce que je pouvais vraiment résoudre et donc ça dans la vraie vie’15:54c’est quelque chose à retenir parce que dans la vie quotidienne sait on a toujours face à nous des16:00problèmes que l’on peut résoudre et des problèmes impossibles à résoudre pour faire un média résumé en gros les16:07problèmes que nous pouvons résoudre c’est ce qu’il ya sous notre contrôle ce qui est sous nos contrôles en tant qu’être humain c’est nos pensées nos16:14émotions nos actions ce qui est en dehors de notre contrôle c’est attention16:20les autres on peut pas changer les autres ni trop les manipuler fin ça16:25marche pas trop trop et leurs réactions leurs comportements leurs pensées toutes16:31ces choses là et on peut pas non plus changer les résultats qu’on obtient ça c’est à l’extérieur de nous ni les16:37circonstances dans lesquelles nous sommes par contre ce sur quoi nous pouvons remettre notre notre focus notre16:43attention c’est mes pensées mes émotions mes actions par rapport à ses autres personnes par rapport à ses résultats et16:48aux résultats que je veux obtenir et par rapport aux circonstances dans lesquelles je suis d’accord donc persistance non productives on appelle16:55ça ça vous balle donc ça c’est pour l’efficacité et la créativité17:01il ya un autre bien fait qui est celui de la réussite celui-là il peut s’expliquer avec ce qu’on a découvert avant imaginer17:07quelqu’un qui a une meilleure santé qui à de meilleures relations plus nombreuses plus solide qui a plus17:12confiance en lui qui est plus efficace plus créatives il aura une réussite personnelle et professionnelle plus plus17:19importante donc tout ça là je vous fais des méga résumé mais c’est des choses qui sont très bien expliqué dans l’est dans les17:25études et qui se base sur sur tout un panel de d’expérience ça c’est pour la17:30réussite et la dernière la plus surprenante c’est que l’optimisme pourrait avoir un lien sur notre17:36espérance de vie alors ça c’est impossible à démontrer parce que si vous voulez démontrer que17:41c’est l’optimisme qui est la cause de la longévité ou pas d’une personne il17:47faudrait isoler tous les autres secteurs présents dans sa vie il faudrait que les17:53personnes que l’on compare mange la même chose toute leur vie face le même travail toute leur vie et les mêmes17:58relations toute leur vie et le même lieu d’habitation toute leur vie parce que s’il y en a une qui prend plus le soleil que l’autre on pourrait dire que c’est18:04le soleil est en fait ils sont arrivés à avoir une expérience qui réunissait tout ça et vous allez voir que c’est très18:09surprenant c’est dans un monastère avec 182 nonne qui fit tant qu ils ont pris 100,81 donc18:16les 182 note qui était tout nés avant 1930 et en fait ils ont récupéré leur18:22entre guillemets journaux intimes qui était plus vraiment intime mais en tout cas la science a épluché ses journaux intimes et baroque18:29je sais pas exactement quand ça s’est passé et en gros ils ont listé les mots les18:37formulations pour savoir quelles étaient les nonnes les plus positives et celles qui étaient un peu moins positive18:43d’accord et en tant que bons scientifiques ils les ont mis dans quatre cases il y avait une case très positive une case moyennement positive18:50une case un peu moins positive et une case plutôt négative d’accord est bas plus quelques décennies plus tard ils18:58ont comparé avec finalement l’espérance de vie qui était encore en vie qui étaient décédées toutes ces choses là19:03ils se sont aperçus que en moyenne le quart le plus optimiste19:09vivez environ 11 ans de plus que le quart le plus négatif et ce qui est19:16incroyable c’est que quand ils ont fait l’étude 90% des nonnes du quart le plus19:22positif au dessus de 85 ans vivait encore alors que dans le quart le plus négatif seulement 34% était encore en19:29vie c’est l’une des seules expériences qui peut nous mettre sur la piste de19:34l’espérance de vie ça voilà il y en a une qui parle de ça on sait pas trop mais j’allais dire moi dans le doute19:40j’aurais tendance à du coup à miser sur l’optimisme je vais à la fin on fera les comptes19:48donc voila un petit peu les bienfaits aujourd’hui qu’elle généraux scientifiques viennent nous partager sur sur l’optimisme ça vous va ah ok m super19:56et donc ce que je vous propose maintenant c’est de découvrir un peu mieux comment on peut faire pour modifier un peu notre état d’esprit20:02surtout comment ça se passe sous comment ça se fait que dans le même monde dans les mêmes situations y ait des gens qui20:07soient positifs des gens qui soient plus négatif d’accord et donc on va découvrir ensemble la manière dont votre cerveau20:14construit la réalité par rapport à ce qui l’entourent et donc on va découvrir20:21ensemble que ça c’est votre réalité c’est la réalité qui vous entourent qui complètent plein de plein de couleurs20:27complexes et vous avez votre vos différents sens qui sont vos canal de20:32perception et donc vous avez votre cerveau qui va vous recevoir cette information et faire une représentation20:38de la réalité donc en gros la réalité que vous percevez au travers de vos cinq sens20:43votre cerveau traite cette information et en fait une représentation de la réalité d’accord jusque là tout va bien20:50si votre si votre cerveau percevez montpetit l’entourent de cette manière là tout le monde aurait à peu près la20:55même représentation de la réalité sauf qu’il ya un mais et ce mais il est multiple vous allez voir c’est qu’on a21:02ce qu’on appelle des filtres de perception des choses des petits pièges que notre cerveau met en place tous les21:08jours toutes les secondes depuis notre naissance qui vient modifier un peu la représentation de la réalité que nous21:13avons le tout premier filtre c’est ce qu’on appelle le filtre de sélection ça veut dire que votre cerveau ne peut pas21:19faire se voir l’ensemble des éléments qui l’entourent il obligé d’en sélectionner une partie d’accord pour ça21:25on va faire quelques expériences et donc je vais vous montrer quelques images vous allez simplement rapidement observé21:32et noter les éléments que vous remarquez voici notre première expérience21:39ce fut hockey deuxième expérience qu’est21:46ce que vous voyez dans cette image21:52on n’a pas le droit de se moquer un [Rires] deuxième expérience troisième pardon22:04il faudrait leur dire et quatrième image22:13est ce qu’il ya des choses que vous remarquez tous viennent un peu ils sont22:19pas là on est loin de le dire faux ok22:25donc entre les dents il ya quelque chose tout le monde le voit olalala les doigts22:31il ya six doigts c’est incroyable ça mais du coup il ça veut dire qu’il ya22:38des pièges aussi dans les autres images on peut revenir au début ici où est le22:43piège il ya deux fois 2 nous sommes en train 2-2 passé un excellent moment22:50c’est marrant comme votre cerveau l’a pas vu ça en gros pour faire simple22:56qu’est ce qui se passe votre cerveau à l’habitude de toutes les règles de syntaxe de grammaire choses comme ça ça en gros ça il l’a perçu 1 il l’a23:04enregistré qu’il y avait deux fois 2 par contre il s’est dit ça doit être une erreur c’est un peu inutile je gomme et donc il23:11vous fait une représentation de la réalité qui est différente de ce que je suis en train de vous montrer c’est jusque là ces gens si vous êtes ici il23:20lui manque une oreille c’est incroyable l’abbé on voit qu’on a23:30présenté ça j’ai une dame qui m’a dit non on peut pas vraiment savoir si ça se trouve il a juste la tête tournée ok on peut laisser le doute mais français23:37c’est quand même ici23:45où est le piège à la main et là on la voit d’un coup la main il ya un troisième bras qui sortent et donc vous23:58l’aurez peut-être compris c’est une pub de cole gates pour dire qu’en gros il fallait faire très attention à ce qu’on avait entre les dents parce que ça attire plus l’attention qui a un24:05handicap physique c’est pour la pub mais par contre ça ça met en avant le fonctionnement de votre cerveau qui est24:10qui sélectionne les informations il peut pas tout prendre comme information d’accord et donc là on avait vu les six24:17doigts et donc pour vous donner simplement une petite idée de du filtre24:25de sélection et de sa puissance votre cerveau à l’intérieur de cette boîte la traite les informations qu’il24:30reçoit par courant électrique ce qu’on appelle des beats d’informations d’accords votre cerveau24:35est capable de traiter chaque seconde 2000 bits d’information et d’après les scientifiques votre cerveau reçoit24:42chaque seconde entre 60000 et 400 millions de bits d’information 40024:50missions votre cerveau est capable de percevoir entre 0 0 0 0 0 3% et au24:56maximum 3 % de la réalité qui l’entourent le reste c’est supprimer c’est inutile25:03pour lui il le met à la poubelle et ce qui est marrant c’est qu’ils gardent la partie qui lui est la plus25:09familière donc ce que votre cerveau connaît bien il le mémorise ce qui est différent il le supprime ça c’est25:17incroyable parce que quand on commence à avoir des idées différentes qui passe si votre cerveau n’est pas en lien avec ces25:24idées là il va les supprimer c’est à dire qu’on peut passer toute notre vie avec les mêmes 3% de réalité est passé à25:29côté de 97% du monde qui nous entoure d’accord donc ça c’est notre première notre premier filtre et vous allez voir25:36que ce n’est pas le pire une fois que votre cerveau à garder 3% basse qui fait c’est qu’en fait il va25:42faire une petite distorsion une distorsion c’est une déformation il va déformer l’information on va voir de25:47quelle manière pareil je vous propose des petites expériences qu est ce que vous voyez sur cette image25:53celle ci elle est connue une jeune femme est une femme plus expérimentés on25:58dirait est ce que tout le monde voit les deux noms alors quelques explications26:06royal et je vous fais la jeune femme la jeune femme elle et elle regarde là bas26:13et vous avez ici son menton ici son collier vous avez sonné son oeil est ce que tout26:21le monde voit la jeune femme ok la vieille femme est ce que tout le monde la voit non alors la vieille femme vous26:29avez ici son oeil ici vous avez sonné ici vous avez sa bouche est ici vous26:34avez son menton ça y est et donc c’est26:40marrant comme de la même image votre cerveau peut en faire de deux interprétations différentes il est capable de déformer la perception26:47qu’il en a pour soi vous permettre de voir la jeune soit vous permettre de voir la plus expérimentée ici qu’est ce26:56que vous voyez un saxo et27:02et un visage plutôt féminin tout le27:08monde voit ça cet éléphant27:13il est marrant galère27:21le secteur il peut nous paraître normal à première vue parce que votre cerveau des formes27:27une image et il connaît les éléphants dont qui se fait un petit montage un peu un photoshop rapide mais si on s’y27:33penche de plus près il ya quand même un petit problème avec les patins on est d’accord et donc voici l’explication27:39j’ai fait peut-être quelques fautes vous m’en voudrez pas mais l’explication de ces expériences27:45[Rires]27:55je ne peux pas28:02est ce que tout le monde arrive à lire avec fluidité c’est incroyable c’est que votre cerveau est capable de déformer28:08pour faire coller à ce qui connaît par contre si on lui demande l’un verse on lui remet tout dans le bon ordre et on28:14lui dit allez tu as vu cette image rebelle hutu dans le désordre il serait incapable de le faire donc votre cerveau dès qu’ils déforment28:20quelque chose bizarrement c’est pour le faire coller à ce que vous croyez à ce28:25que vous croyez connaître de la réalité qui vous ce retour donc en gros là on commence à avoir une28:30meilleure compréhension on garde tous une petite partie de la réalité celle qui nous correspond le28:35plus et en plus s’il ya quelques éléments de dents qui nous vont pas trop en fait on le déforme pour que ça colle28:42parfaitement à ce qu’on croit de nous mêmes des autres et du monde qui nous entoure et vous allez voir que le28:48troisième c’est sûrement le pire c’est ce qu’on appelle la généralisation ça votre cerveau pourrait pas vivre28:55sereinement en se disant je ne connais que 3% de la réalité au mieux quand je suis au top de ma forme29:00et en plus cette réalité a gelé un peu déformés pour lui ça serait vivent dans l’inconnu et c’est ce qui lui fait le29:05plus peur donc il va faire un petit truc sans même que vous vous en rendrez compte il va généraliser les expériences29:12qu’il a gardé ce qu’il a des formes il va en faire une grande généralisation imaginer que j’hésite toujours à donner29:20cet exemple vous le prenez pas mal j’en donnerai plusieurs abris imaginez que vous ayez une discussion avec une jeune29:27femme qui est une chevelure plutôt claires et que cette discussion vous ennuie un petit peu voire même vous la29:33trouviez pas passionnante voire même vous trouviez cette personne cette jeune femme blonde pas très29:39intelligente d’accord votre cerveau mais chauffe votre cerveau pourrait vous dire29:44toutes les blondes sont comme ça alors c’est pas vrai et mesdames forme29:49rattraper vous pourriez avoir une expérience alors c’est très rare mais un moment29:55donné dans votre expérience d’un homme qui ne vous écoute pas forcément de deux30:00oreilles attentives vous savez qui vous est qu’un ja et vous pourriez dire les hommes n’écoutent jamais rien alors que30:07c’est faux c’est pas un rêve c’est une généralisation les généralisations c’est30:12toutes ces monstruosités qu’ont fait les blondes sont comme si les les hommes30:17sont comme ça les femmes conduisent très bien ça faire des créneaux enfin bref la totale ça c’est très moche il faut pas le faire30:25et donc votre cerveau fait ça et donc ça ça donne un résultat qui est assez bluffant c’est que votre cerveau30:32construit une représentation de la réalité qui est complètement différent de la réalité de départ et donc ça donne30:39un peu ces images là si on approfondit la généralisation est ce que là vous30:44avez à repérer facilement la france ok ce qui est marrant c’est que on est au30:49centre de tout quand même on doit être on doit être les meilleurs est-ce que là30:56dessus vous arrivez à repérer la france c’est ma hantise échangé le truc qui nous ait poussé un peu seul quand est ce31:03que là vous arrivez au plat pardon est-ce que là vous arrivez à repérer la france a plus dur31:10oui certains l’ont regardé normalement s’il part ici andré et ce qui est31:19marrant c’est que celle-ci n est pas à l’envers la dernière fois qu’on a montré sa chic avec un café au lait pauvre31:26senna du genre humain c’est donc en australie c’est un peu le sas et la carte du monde avec l’australie au31:31centre nago et donc il n’y a aucune carte du monde qui est plus vrai que les autres c’est le monde c’est simplement31:37une façon de voir le monde différente naga et donc ça c’est vraiment la manière dont notre cerveau fonctionne31:44vous avez une réalité et vous en fais une représentation qui vous est complètement personnel et qui n’a rien à31:51voir avec ce que les autres vont se représenter d’accord ça peut expliquer quelques31:57légères incompréhension ces légères souvent l’exemple à hitiaa a fait une32:04étude ils sont aperçus c’est dans le rayon cuisine qui avait le plus de disputes entre les hommes et femmes et des représentations de la réalité est un32:11peu différente il faut prendre cela maintenant il faut prendre cela au travail ça se passe de la même manière toutes les incompréhensions viennent de32:17là est la base de la communication c’est ça également on communique pas ce qu’on ne pense pas tous la même chose si on32:24est on avait tous les mêmes pensées tous la même représentation du monde on n’aurait pas besoin de communiquer naga par contre c’est également le plus32:32grand frein de la communication c’est que personne ne pense la même chose et donc c’est tout le paradoxe et la32:37complexité de l’être humain et de la communication est-ce que ça ça vous parle sur le fonctionnement un peu du32:43cerveau ok donc maintenant vous êtes briefé mais je vous propose une petite expérience vous allez voir que32:49normalement ça devrait bien changé c’est une expérience d’attention pour vous allez devoir compter le nombre de passes32:55que l’équipe des blancs au basket va être capable de se faire dakar 1 et donc l’idée alors normalement33:06les femmes réussissent mieux que les hommes sur la fin je le dis avant normalement les femmes réussissent mieux que les hommes il faut compter le nombre33:12de passes que les blancs vont faire et on fera le point après c’est bon pour vous c’est une petite vidéo bis in the33:20west harmonie principe de ce team in white33:26mike33:32je33:43beyoncé est fertile34:18et notre vidéo c’est un montage et ce34:23qui est marrant c’est que même quand vous le savez que votre cerveau va vous piéger tout le temps eh ben ils continuent à le faire mais donc même en34:31ayant suivi une super conférence sur l’optimisme vous allez sélectionné déformés et34:37généraliser la réalité qui vous entourent c’est assez incroyable ça vous parle ça34:42ok super est donc là on arrive dans la partie concrètes là on va voir comment34:48est ce qu’on fait pour venir modifier un peu la perception qu’on peut avoir du monde parce que si je suis programmé à34:54sélectionner tous les événements négatifs qui est m’arrive a déformé de manière négative et à généraliser de35:01manière négative pour le coup il ya peu de chances que j’arrive à développer de l’optimisme d’accord donc on va voir comment est-ce qu’on peut venir changer35:07c’est un petit peu comme des programmes qu’on a à l’intérieur de nous c’est ce qu’on appelle des filtres de perception et ses filtres là ils sont orientés vers35:14certaines choses ils sont orientés de pas notre environnement notre éducation de par l’ensemble de notre de nos35:19expériences depuis notre note naissance mais il ya des petites choses que les scientifiques viennent nous apporter aujourd’hui des petits exercices des35:25choses très concrètes qui peuvent vous permettre de voir le monde qui vous entoure d’une manière un petit peu différente35:30d’accord donc ça c’est la recette que nous allons vous partagez et donc il ya35:36six grands éléments de la race est alors la frontière prendre des notes et vous la donne est pas non on a le droit de la35:42donner pour le bien de l’humanité on a le droit de l’abonné premier élément choisir un état d’esprit évolutif35:49tous ces éléments ce que je vous propose c’est de vous les donner et après on reprend un par un pour expliquer ce qui35:54est à l’intérieur choisir un état d’esprit évolutif le deuxième définir ses objectifs36:003e prendre conscience plus positif qui nous entoure 4e créer des opportunités je vous36:07expliquerai pourquoi une chaussure 5e reprend le contrôle de notre environnement de notre vie de nos36:13pensées de tous ces choses là et agir en direction de ses objectifs voilà la recette de base maintenant si36:20on se penche un peu plus précisément sur chacune de ces étapes nous avons en premier choisir un état d’esprit et évolutif36:27c’est carole dwayne qui professeur à l’université de standford sur la psychologie notamment la36:33psychologie positive qui nous expliquent qu’il y a deux types d’état d’esprit un état d’esprit figé c’est penser que36:40nous avons tous des capacités de base qui ne pourront pas se développer je suis né comme ça c’est de l’acquis si36:48je suis négatif chez négatif j’y peux rien mes parents ont toujours été négatives enfin j’ai pas j’ai pas eu une enfance facile je suis négatif c’est comme ça je36:56sais pas parler anglais ben oui je suis né en france et en france on aime bien le français je ne sais pas parler anglais c’est comme ça ça ne changera pas ça37:03c’est ce qu’on appelle un état d’esprit fille j’ai maintenant un état d’esprit évolutif c’est un état d’esprit où l’on37:09pense que nos capacités de base peuvent s’améliorer peuvent se développer peuvent être complétées par nos37:15différentes expériences et par un apprentissage adéquat on va dire je ne parle pas anglais si je veux parler37:20anglais peut-être qu’en prenant déco et en faisant des voyages et en travaillant avec des gens qui parlent anglais peut-être que je vais arrive à le37:26développer pareil pour l’état d’esprit si j’ai plutôt tendance à voir le verre à moitié à moitié vide37:31peut-être que je peux apprendre à le voir à moitié plein donc première étape de la recette finalement c’est ça37:37quelqu’un qui pense que ça ne peut pas changer du coup ne m a rien en place pour ça change37:42et cette croyance là viendra être confirmée par ben oui rien ne change si je ne fais rien pour que les choses37:48changent il ya des chances que ce soit la même chose tout le temps et donc ça il ya quelqu un qu il résumé très bien c’est37:53henry ford qui nous disait il ya des gens qui disent qu’ils peuvent d’autres qu’ils ne peuvent pas en38:00général ils ont tous raison si vous dites oui c’est possible que je38:06viens de plus optimistes sûrement que ça va se vérifier d’accord si vous dites non c’est impossible que je devienne plus38:12optimistes sûrement que ça va se vérifier aussi d’accord donc ça c’est notre première étape38:18d’où le papillon imaginez cette larve qui amendent rey se dit peut-être que je pourrais devenir ce bel 1 sec ce bel38:25animal plein de plein de couleurs c’est un peu difficile à croire mais s’il a un état d’esprit figé il ya des chances38:30qu’il reste toute sa vie un petit petite larme deuxième étape définir ses objectifs38:36être optimiste c’est bien mais ça vous apporte rien si vous n’avez pas de38:42choses que vous voulez réaliser on se rend compte que l’état d’esprit optimiste apporte des ressources quand il ya des choses qu’on a envie de38:48faire quand on a envie de passer à l’action quand il ya des projets qui nous tiennent à coeur et donc ça c’est connu depuis très très38:53longtemps c cnet qui nous disait il n’ya de vent favorable que pour celui qui sait où il va et le vin favorable c’est39:01les opportunités nous sommes constamment entouré d’opportunités par contre si je39:06n’ai pas d’objectif je ne verrai pas ces opportunités là s’il n’y a rien qui me tient à coeur c’est à rien qui est important pour moi39:13finalement il peut y avoir plein d’opportunités je peux même être moi une opportunité pour les autres il n’y a pas grand-chose qui se passera par contre39:19quand je sais où je veux aller je sais quoi saisir quoi prendre pour y arriver d’accord et donc je peux commencer à39:25voir les choses de manière positive donc ça c’est notre deuxième étape définir ses objectifs savoir ce que vous39:30voulez faire qu’est ce qui est important pour vous troisième étape c’est prendre39:35conscience du positif c’est le fameux verre d’eau à moitié plein ou à moitié vide et donc pour ça ça c’est un peu une39:42programmation de notre cerveau pour vous donner quelques éléments les neuroscientifiques nous disent que nous39:48avons environ chaque jour 60 mille pensées soixante mille pensées en 24 heures39:54c’est une pensée toutes les secondes et quelques la nuit y compris donc ça va très vite environ 95% de ses pensées donc 5700040:01sont inconscientes c’est à dire que vous ne savez même pas que vous êtes en train de penser c’est40:07comme une radio en bruit de fond au bout d’un moment on l’entend plus à tourner d’accord et donc on a notre40:13petite radio à nous selon sur quoi les branches et ça tourne toute la journée si toute la journée c’est branché sur40:18fut nul c nul lui les nuls j’ai pas de chance ça va pas se faire au40:23bout d’un moment au bout de cinquante huit mille normalement je devrais me sentir moyennement bien d’accord40:29et je devrais même peut-être être en colère quand quelqu’un vient pour dire qu’on peut être optimiste sur un podium40:36donc ça c’est le petit bruit de fond ce qui est intéressant c’est que sur ses soixante mille pensées 57000 qui sont40:41inconscientes 54 milles 90 % qui sont répétitives les mêmes d’un jour sur l’autre40:46le matin quand on se lève on a les mêmes pensées quasiment que la veille ça veut dire qu’on peut tourner en boucle toute notre vie est le troisième chef et c’est40:53celui qui fait le plus mal c’est qu’ environ 80% de ses pensées 48000 serait négative 48 mille pensées par jour41:01négative ça c’est un peu difficile à avaler pour une raison très simple c’est que votre cerveau débat est là pour vous41:07aider à survivre qu’est-ce qui fait pour vous aider à survivre y perçoit tous les dangers qui l’entourent et il les mémorise et oula41:13ça faux pas face à sa faux badges passa donc en fait il se focalise sur tout ce qui est négatif sur tout ce qui manque41:18tout ce qui pourrait mal se passer d’accord et donc nous il va falloir qu’on réapprenne un petit peu comme41:23reprogrammer notre notre cerveau avec des petits exercices tout simple il y en a un qui est extraordinaire qu’on41:30appelle l’exercice des 3 kifs par jour et donc la question c’est simple c’est41:35quelle est votre actif du jour est donc le type du jour c’est quelque chose que vous avez bien aimé une rencontre un41:41moment vous avez pris le soleil vous avez bien manger il ya un dossier sur lequel vous avez bien avancé tout ce que vous voulez et ça c’est tellement41:47puissant que alors je vais pas ici mais cette hauteur là florent servan-schreiber a écrit ce livre power41:53patate ça c’est son deuxième son premier livre s’appelle 3 kifs par jour et donc c’est florent servan-schreiber explique42:01tous les principes de psychologie positive qui sous tendent cet exercice est un petit peu d’autres ça vous fait ça tous les soirs pendant42:08trois semaines vous noté 3 kifs trois choses dont vous êtes content que vous avez apprécié au bout de trois semaines42:1321 jours après vous avez eu toute une liste de choses vous avez votre cerveau ou qui commence à percevoir un peu les42:20un peu plus les choses positives et en plus vous pouvez relire ce que vous avez noté ça ça fait du bien pour le cerveau et le plus efficace c’est42:26quand on partage nos kif et ça c’est des choses qu’on peut faire au travail ou en famille il ya des gens qu’on fait la42:32conférence de l’optimist avec leurs enfants et maintenant le rituel du soir c’est avant de démarrer le repas du soir chacun partage son kiff du jour et s’est42:40même les enfants 10 on n’a pas fait les qui font peut pas commencer à manger on m’a dit saad hariri et ça c’est des choses qu’on peut42:47faire aussi en réunion on pourrait très bien terminer une réunion avec ba alors ça a était quoi vous kiffe ou démarrer une réunion avec des chefs c’est aussi42:53nous prédisposé à être positif c’est nous prédispose à être cédés choses qui peuvent facilement le faire on peut42:58aussi avoir des petits espaces au travail ou chez nous on vient à noter nautique du jour et qui peut être lisez par les autres ça donne aussi la banane43:05de voir que les autres ont des kif aussi et sûrement il ya des choses qui vont nous faire sourire et nous mettre en mode positif43:10donc ça c’est prendre conscience du positif qui nous entoure pour ça le meilleur moyen c’est reprogrammer un43:16petit peu votre cerveau et c’est cet exercice est le plus puissant qu’on connaisse au janvier voilà un petit peu43:23on a ensuite le fait de créer des opportunités mais alors pourquoi une sandale arsenal evra se louera comptait43:30il ya trois grandes étapes dans le fait de créer des opportunités une opportunité c’est quelque chose qui43:35va nous être bénéfique et très souvent la force de l’optimisme c’est la capacité de transformer les difficultés43:42en opportunités d’accords pour ça il ya trois grandes étapes à suivre43:47première étape vous devez accepter la situation accepter la situation finalement c’est43:53ne pas être dans le déni c’est ne pas dire non bon j’ai un problème je veux pas le voir ça c’est un peu le côté pensée positive43:59pour vous donner un exemple imaginer qu’on ait une grosse bouse au milieu et que je dise non il n’y a pas de blouse44:06et que je mette un peu de parfum vous savez gens venant qu’elle vous de quoi vous me parlez le parfum ça serait les pensées positives dire maintenant un problème44:13mais non il n’y a pas de problème sauf que le problème est vraiment là d’accord donc nous l’idée c’est pas d’avoir des pensées positives dessus c’est d’abord44:19de l’accepter et 10 rebonds qui c’est qui s’en charge donc on est plein c’est qu’il sait qu’il44:26enlève et une fois qu’on a enlevé là on va pouvoir commencer à avoir les choses44:31un peu plus positivement à dire en fait qu’est-ce que ça ça nous apprend comment est-ce qu’on se projette sur du positif derrière mais au départ il faut accepter44:38la situation ensuite vous devez prendre du recul prendre du recul il ya une petite énigme44:44que nous pouvons résoudre ensemble pour nous apprendre ça comment est ce que vous feriez pour relier ses neuf points44:51tous en quatre très sans lever votre stylo 9 points à44:58relier en quatre traits sans lever votre stylo vous allez droit de prendre des45:04feuilles donc là les hommes sont45:09meilleurs qui non je vous montre il ya45:14un piège qu’on vous a glissé c’est que si vous prenez ça dans ce cadre là vous ne trouverez pas il faut prendre du recul et il faut sortir du cadre45:26on recommence 1 2 3 445:36il ya plein de manières de le faire juste il faut sortir du cadre ça qu’est ce que ça nous apprend le problème c’est45:44neuf points si gêné dessus et je prends pas de recul je ne trouverai pas de solution très45:50souvent quand il ya une difficulté ou un problème les solutions les opportunités sont en dehors du45:56problème c’est ce que les anglais appellent finca ou de boxe penser en dehors du problème46:01penser en dehors de la boîte ça vous parle ça donc du coup dédramatiser46:07prendre du recul ça c’est quelque chose qui peut nous aider et ensuite c’est penser opportunité46:14c’est vous mettre à la recherche des opportunités au québec ce problème on a peut-être trouvé des solutions et quelles sont les opportunités à émettre46:21votre cerveau en mode recherche dessus et pour ça il ya une petite histoire qui explique ce phénomène assez bien je ne46:27sais pas si c’est une légende ou pas c’est quelque chose qu’on explique beaucoup dans la vente dans les années 80 aux etats unis une entreprise de46:33chaussures qui décide de se développer d’agrandir son marché et de tester le marché en afrique pour pouvoir vendre46:39des chaussures et donc qu’ils envoient deux de leurs meilleurs vendeurs en afrique et le jour même les deux46:44vendeurs ils ont la réponse le soir ils se mettre à leur ordinateur le premier envoi situation désespérée on46:50pourra jamais s’implanter il ne porte pas de chaussures et le deuxième qui a46:56la réponse pareille la rive sur son ordi il dit les gars c’est une occasion en or ils n’ont pas encore de chaussures47:04et bien optimiste c’est ça finalement c’est d’une même situation je peux avoir47:09des problèmes ou des opportunités d’accords et donc c’est vraiment mettre notre cerveau en mode opportunités ça47:15vous parle ça donc ça c’est commande ou la sandale vous 5e étape reprendre le47:26contrôle reprend le contrôle sur notre vie sur nos émotions sur ce qui nous entoure d’accord pour ça il ya quelques quelques47:33éléments qui peuvent être intéressants à comprendre le premier c’est se mettre dans la tête47:38d’un optimiste et d’un pessimiste donc c’est ce qu’on va faire tout de suite c’est ce qu’on appelle avoir le style47:44explicatif si on se met dans la tête d’un pessimiste par rapport aux difficultés ou pas ou un d’un optimiste47:51vous allez voir qu’on arrive à deux résultats complètement différent le pessimiste face à une difficulté il dit que sa difficulté à l’air infinie47:57genre ça sera tout le temps ça s’arrêtera jamais même si on l’a résout y en aura une autre qui va nous tomber sur le bout du nez alors que l’optimiste48:04ici mais non c’est juste c’est juste là pour le moment où la résout et après c’est bon ça roule on commence à avoir48:11des différences pour le pessimiste et général de toute façon même si c’est pas ça ça sera autre chose48:18il ya des problèmes et des difficultés partout tout le temps pour l’optimiste est spécifique48:23c’est lié à cette situation et c’est à un moment tu es à un moment précis dans cette situation et donc on arrive à deux48:30conclusions différentes pour le pessimiste il ya des problèmes partout tout le temps pour l’optimiste est48:35plutôt des problèmes précis un instant t d’accord ça il ya autre chose encore c’est que dans la tête d’un pessimiste48:41il ya des causes figé les causes figé c’est que ce qui crée le problème ne pourra pas changer48:46imaginons que vous ayez à travailler avec des administrations importante vous avez encore un coup de fil à passer48:51et vous dites bon de toute façon ça ne changera rien d’accord ou vous pouvez vous dire que l’écho sont évolutives les48:58causes évolutive c’est vous dire bon faut que je passe ce coup de fil peut-être que cette fois je vais tomber sur quelqu’un qui va bien comprendre mon49:04problème et qui va me permettre le réseau la gars là en fait je mets la cause à un endroit différent il y en a49:10une qui peut changer et l’autre ça ne changera pas du coup la situation ne49:15peut pas s’améliorer pour le pessimisme tandis que pour les optimistes la situation peut s’améliorer et donc49:20conclusion ça ne pourrait être pire autant ne rien faire parce que de façon49:25si on fait quelque chose ça va foirer alors que l’optimiste et ça pourrait49:30être mieux les deux sont très énervant vous savez quand on travaille avec des gens quand quelqu’un vous dit pas non maintenant49:36surtout parce ça peut énerver des optimistes et un optimiste peut aussi énervé des pessimistes à dire mais49:41arrête toi tout le temps à voir le côté positif des choses mais c’est vraiment deux conclusions différentes et donc vous avez passivité d’un côté et49:48activités de l’autre ou réactivité pro activité et vous avez un sentiment49:53d’impuissance souvent contrairement à un sentiment de maîtrise donc ça c’est déjà49:58la première étape pour reprendre le contrôle de ce qui nous entoure c’est entre guillemets pensé comme un50:04optimiste d’accord en tout cas ça peut être intéressant d’avoir les deux options ça50:09c’est notre première étape deuxième étape identifier ce qui est sous votre contrôle et ce qu’ils veulent sous votre contrôle on en parlait tout à50:15l’heure ce sont vos pensées vos émotions et vos actions le reste normalement50:21n’est pas sous notre contrôle au mieux vous avez un petit peu d’ influence dessus au mieux mais vous50:28n’avez pas de contrôle dessus vous n’avez pas de contrôle sur les autres sur les résultats et sur les circonstances d’accord donc vraiment50:33vous focaliser sur ce qui sous votre contrôle est avancé par petit pas et50:39donc avancé par petits pas c’est la fameuse illustration du placard bien rangé si vous voulez faire un grand50:45nettoyage de printemps chez vous c’est un peu la période je vous déconseille de tous sortir et50:52vous dire allez je le fais en une journée et ce soir c’est nickel parce que souvent au bout d’une heure soit on50:57est tombé sur un truc qui nous passionne son on a envie de faire autre chose et du coup on reprend tout on bourre un peu51:02en dit je reprendrai plus tard et en fait on a l’impression que jamais avancé le mieux vous prenez une pièce vous prenez un51:10placard de cette pièce vous prenez une étagère de ce placard et vous prenez un endroit de l’étagère de ce placard et51:16vous dites ça dans 5 minutes c’est nickel et vous rangez vous faites de la place et l’idc51:22vous vous arrêtez là et le lendemain peut-être que vous venez et vous rangez l’espace d’à côté d’accor et vous maintenez nickel le premier sinon ça51:28foire tout est en fait vous allez y aller comme ça par petits pas c’est reprendre le contrôle vraiment petit à51:34petit donc ça peut être sur votre bureau mais ça peut être aussi au delà du rangement c’est une jolie métaphore mais51:41au delà du rangement c’est aussi dans notre vie si on va améliorer nos relations on commence par une relation on va pas51:46tout changer d’un coup on va pas rappeler tout le monde et va dire j’ai compris des trucs j’ai changé non on va51:51y aller petit à petit dacca au travail pareil projet par projet on résout ce problème par problème donc ça c’est51:59reprendre le contrôle et nous avons notre dernière étape qui est agir en direction de nos objectifs et la souris52:05c’est pour la petite histoire de deux souris qui tombe dans un pot de crème donné une première qui se débat qui52:11abandonne rapidement tandis que la deuxième ce débat ce débat ce débat toute la nuit tant et si bien qu’au petit matin la52:17crème se transforme en beurre et que la souris peut sortir tranquillement elle est mignonne52:27voilà nos étapes choisir un état d’esprit évolutif définir nos objectifs prendre conscience du positif créé des52:33opportunités reprend le contrôle et agir en direction de vos objectifs ce que je vous propose avec ces éléments52:39c’est simplement de prendre une petite minute et de vous dire avec ce qu’on a découvert aujourd’hui ce que vous52:45aimeriez bien tester quelle est l’idée qui vous a bien intéressé est ce qu’il ya quelque chose que vous mettriez en52:50place pour pour tester pour voir si si ça peut améliorer quelque chose vraiment quelque chose qui vous ferait envie ça52:56peut être aussi un kiff aux choses comme ça simplement une petite minute ça vous va ce que je vous propose maintenant53:04c’est très rapide de vous raconter comment on fait une omelette aux lardons c’est fort c’est que ça voudrait s’intéresse dans une nouvelle solar dont53:11il ya deux ingrédients principaux des oeufs et des lardons et donc il ya deux acteurs principaux de l’omelette la53:17poule et le cochon il ya une différence entre les deux dans l’omelette aux lardons c’est que la poule est plutôt concerné53:25par l’omelette elle donne ses oeufs voilà elle peut donner son avis le cochon par contre lui il est impliqué53:31dans l’omelette pour le coup il va donner plus que c’est joli et donc il ya vraiment une53:37différence entre être concerné par quelque chose et être impliqué dans quelque chose est ce que je vous propose c’est que maintenant vous avez votre53:43petite idée c’est un peu vous êtes concerné par cette idée c’est de passer en mode impliqués pour ça on va faire53:49quelque chose de très rapide en une minute c’est que vous savez en début de conférence jeudi que vous aviez mission s’était réveillé le voisin qu’il y avait53:54à côté de vous si piqué du nez eh ben ce voisin là qui est bien éveillé maintenant vous pouvez simplement lui54:00partager un peu ce qui vous a intéressé et est ce que vous auriez envie de mettre en place et cette personne là surtout ce qu’elle va pas faire c’est54:07qu’elle va pas vous relancez c’est à dire qu’elle va pas venir vous voir demain lundi a alors tenté ou deux savait elle va pas elle va pas vous54:13appeler elle va pas vous envoyer un mail elle va pas passer régulièrement dans votre bureau pour dire alors qu’elle54:19s’adonne non ça elle fera pas on est d’accord donc vous pouvez simplement partager54:24votre petite idée votre petite action avec la personne qui à côté de vous ou malheureux aussi de partager à 3 et54:29juste après on va terminer ensemble savoie et ben c’est parti les personnes54:35qui sont à côté de vous est ce que tout le monde sait quelle personne elle va devoir relancer dès54:41demain ses vents ok parfait ce que je vous propose maintenant c’est54:48simplement de vous partager des éléments 1 un tout petit peu plus ouvert encore que54:54ce qu’on a vu maintenant c’est un petit peu notre conclusion il ya deux éléments qu’on voulait vous partagez ces deux ingrédients sucrés à la recette55:00parce que ça c’est la recette de la potion mais si vous rajoutez les deux agressant secret ça devient de la potion55:06magique et donc cela ils sont sucrés donc cela est donc deux grands55:13ingrédient secret par rapport à l’optimisme le premier c’est la capacité de donner du sens à sa vie à ces55:20expériences et à ce qu’on vit d’accord pour ça il ya il ya une histoire qui55:25raconte assez bien ça au niveau du travail ces trois tailleur de pierre qui sont en train de travailler55:31il ya un voyageur qui arrive ce voyageur aperçoit les trois tailleur de pierre il55:36envoie un qui paraît complètement absents épuisé pas très heureux55:42il y en a un autre qui paraît concentré mais sans plus et y en a un autre qui55:48paraît complètement absorbé heureux rayonnant et jeudi ses mains ils sont tous les trois à côté ils font la même chose ils sont tous les trois à c est55:55différent et donc ils s’approchent qu’il demande au premier monsieur qu’est ce que vous faites est donc l’homme taille des pierres et sans lever la tête sans56:01s’arrêter lui dis bah vous voyez bien je taille des pierres bon ok pour le56:06premier il avant le deuxième est le deuxième multi vas monsieur qu’est ce que vous faites donc le 2ème continue à sa taille et sa pierre ils lèvent quand56:12même la tête il dit ben vous savez là je travaille pour pouvoir nourrir ma famille donc d’accord je comprends il va56:17voir le troisième et le troisième qui complètement absorbé heureux parce qu’il fait il dit monsieur qu’est ce que vous êtes en train de faire56:22donc là l’homme s’arrête le regard l’usso et il dit monsieur vous ne devinerez jamais je suis en train de56:28construire la plus grande cathédrale que nous n’ayons jamais connu et donc les trois font la même chose mais les trois56:33le font avec un sens différent ça dans le travail il ya un peu 3,3 manière de56:39percevoir notre travail le premier c’est en mode emploi le56:44deuxième c’est une carrière et le troisième c’est une vocation un emploi c je vais atteindre des buts matériel56:51gagner de l’argent ces choses là c’est des choses qui sont très bien ça donne simplement un sens différent et ses buts56:57mattel pour les atteintes je vais faire des efforts une carrière c’est plutôt57:02des buts personnels que je recherche j’ai envie d’évoluer j’ai envie de monter en grade avoir plus de responsabilités développer mes compétences c’est des choses très57:08personnelles et pour ça je vais m’investir à l’intérêt de mon travail et quand c’est une vocation c’est des57:14buts qu’on appelle transpersonnelle c’est à dire qu’ils sont au delà de moi c’est par exemple j’améliore le monde qui m’entoure ou jeu57:20permet à des gens d’être plus heureux ou ce que je fais c’est également pour être au service des gens du monde qui57:26m’entoure et pour ça c’est un épanouissement qu’on va retrouver à l’intérieur et ce qui est marrant c’est que les57:32scientifiques sont un peu penché sur la question et on a autant de médecins pour faire un grand raccourci il ya autant de57:39médecins que deux personnes qui travaillent dans les ménages qui considèrent leur travail comme un emploi57:44comme une carrière ou comme une vocation ce n’est pas ce que nous faisons qui détermine comment nous sentons mais57:51c’est le sens que nous donnons à ce que nous sommes en train de faire et donc à tout moment on peut changer le sens que57:58l’on donne à ce qu’on est en train de faire d’accord ça c’est l’un des premiers ingrédients secrets c’est le58:03premier ingrédient secret sa voix ouais deuxième ingrédient secret c’est58:09cultiver les relations en fait notre optimisme est notre état d’esprit est énormément influencé par les gens qui nous entourent et il ya une58:16des plus longues études de psychologie qui a été fait qui a duré plus de 80 ans qui a démarré en 1930 avec 300 hommes58:23qui sortaient l’université et on a mesuré leur niveau de réussite professionnelle personnelle leur niveau58:29de bonheur de santé toutes ces choses là pendant 80 ans et en 2009 les résultats sont tombés et58:34georges vaillant qui était à l’époque en charge de la finalisation de cette étude a dit en conférence de presse58:40on peut résumer la plus grande étude que nous ayons fait sur l’homme en un seul mot et ce mot là c’est l’amour les58:46hommes qui étaient qu’il ressentait plus d’amour qui avait de meilleures relations plus profondes étaient plus58:52heureux avait une meilleure réussite avait une meilleure santé avait tout un tas de choses que je n’avais pas les autres personnes le point commun de ces58:59gens là c’est simplement leur relation d’accord et ce qui était à l’origine de l’étude ont écrit ceci autant que de nourriture59:07et d’air nous semble en avoir besoin de relations sociales pour nous épanouir donc les relations c’est l’une des clés59:13également de l’optimisme savoura parfait et donc simplement dans59:20les deux minutes qui nous reste je voulais vous partager deux petites choses qui peuvent simplement élargir la59:26conférence si vous avez envie d’aller plus loin ces choses là pourront vous apporter quelques éléments donc ça c’est la59:34situation avec laquelle on a démarré notre conférence peut être que elle résonne un peu différemment maintenant être optimiste ce n’est pas croire que59:40tout ira bien c’est comprendre que chaque situation pourrait s’améliorer et faire en sorte que cela arrive positif59:45réaliste actifs et donc la première chose c’est ce qu’on appelle l’effet59:51pygmalion pygmalion c’était dans la mythologie grecque un sculpteur qui avait qui avait fait59:58une statue dont il était tombé amoureux tellement amoureux qu’il avait demandé la faveur au dieu de donner vie à sa1:00:04statue les dieux ont accepté sa requête et donc on voit sa statue qui prend vie et donc1:00:10l’effet pygmalion ça a été un le nom qui a été donné à une expérience scientifique qui a été fait1:00:16avec des enfants en école primaire avec des ce1 qui nous explique que ce que l’on pense des gens influence ces gens1:00:22là même si on ne leur dit pas est donc cette expérience là on prend une et une classe de ce1 les scientifiques viennent1:00:27et font des tests d’intelligence il classe les élèves en trois catégories d surdoué des moyens et des moins bons1:00:35et ils donnent les résultats au profit leur dise surtout vous ne leur dit pas on revient en fin d’année pour voir la progression1:00:40il revient en fin d’année effectivement les élèves doués surdoué avait1:00:45énormément progresser les élèves moyens normalement et les moins bons avait beaucoup moins progressé que les autres1:00:51le hic c’est qu’en fait les données des scientifiques ont été changés c’est à1:00:57dire qu’il ya des élèves qui n’était pas bon qu’on était mis dans le groupe d surdoué est en fait ce qui a changé c’est simplement la façon dont1:01:03l’enseignant percevez l’élève et ça c’est une expérience qui était fait et1:01:08refait été refaite ce que nous pensons d autres influences ce qu’il devienne est ce qu’ils sont notamment relation avec1:01:15nous mêmes au delà même de nos maux c’est à dire que juste dans notre attitude ya énormément de choses qui se passent et1:01:21au travail dans notre vie personnelle c’est la même chose que nous pensons les gens souvent nous leur donne envie d’accord donc ça c’est l’effet pygmalion1:01:30et donc aux pauvres vous l’aurez compris le roi lion pour1:01:37terminer donc ça on va voir si vous connaissez bien le roi lion c’est le l’évaluation finale c’est un extrait du1:01:44roi lion 3 vous aurez reconnu ici je vous explique le cadre vous aurez reconnu rafiki le singe sage et timon le1:01:52petit gilbert du nom de cet animal percer un lémurien ouais ok un suricate1:02:03magnifique voix et donc là c’est le roi lion 3 le royaume 3c roi lion un raconté1:02:10partie ment en fait il y il dit voilà moi ce qui s’est passé comment on raconte tout le temps l’histoire des1:02:16lions mais en fait moi j’ai eu une vraie histoire est allée plus importantes fin plus intéressante que celle des autres et on apprend par exemple que timo a été1:02:22rejetée de sa tribu qui s’est retrouvé tout seul enfin qu’il a un peu souffert et l’oeil en au moment où il cherche1:02:27hakuna matata il a entendu parler d’un lieu sans souci et il veut s’y rendre et1:02:32donc il a un peu désespéré il veut abandonner et à ce moment-là raffy qui arrive est en fait il va lui donner une1:02:39petite leçon un conseil qui pourrait nous s’appliquer également un autre optimisme au quotidien je vous laisse le1:02:45découvrir tout ça tu cherches hakuna matata abouna tôt matin hakuna matata1:02:53ça veut dire sans souci parfait ça vous ennuierait de prendre votre bâton et de me dessiner une terme tempère pour le1:03:01trouver tu dois regarder aude las de ce que tu vois et on engage des collègues qu’est ce que ça veut dire ça1:03:07veut dire regarde au delà de ce que tu ou de la rade se couche au pouvoir1:03:14écouter vieux sage qui me donne des conseils existentielles au delà de ce1:03:20que je veux moi1:03:28ou delà de ce que1:03:33au delà de ce que je [Musique] sentant plus penser avec toute cette1:03:40pluie au delà de ce que je veux [Musique]1:03:48je sens que ça vient vous c’est la limace que j’ai mangé ou bien j’ai une illumination se doit1:04:00c’est ça qui était cet étrange st je1:04:06vois le conseil de rafic y regarder au delà de ce que nous voyons c’est pas parce que ce qu’on vit n’a pas de sens1:04:13pour nous pour l’instant qu’il n’en prendra pas plus tard et donc il ya beaucoup de choses que nous que nous1:04:18traversons qui pourront prendre un sens différent que nous pourrions nous représenter différemment par la suite1:04:23voilà un petit peu ses conseils et voilà1:04:30pour nous pour ce moment passé ensemble merci beaucoup pour votre participation et votre avancée1:04:45et donc comme promis simplement pour ceux qui voudraient aller plus loin la petite bibliographie hop là je vous mets1:04:51quelques éléments donc vous avez un livre qui s’appelle comment devenir un optimiste contagieux qui a été écrit par shawn ashmore qui a travaillé notamment1:04:57à harvard et qui a enseigné le bonheur à havas c’est un des livres les plus complets sur l’optimisme qu’on retrouve1:05:033 kifs par jour et power fatat de florent servan-schreiber ses notes française à nous qui met en avant la1:05:09psychologie positive vous pouvez retrouver love 2.0 de barbara fridriksson qui à l’origine du1:05:15mouvement de la psychologie positive dans les années 90 qui a redécouvert les enseignements ancestraux notamment du1:05:20bouddhisme avec des exercices des pratiques qu’elle apprit qu’elle a mesuré donc elle a fait des expériences1:05:26scientifiques sur ce que les bouddhistes nous disent depuis 2500 ans par exemple que la bienveillance pourrait avoir des bienfaits pour tout un tas de choses et1:05:32donc s’expliquer dans ce dans ce livre là et c’est ça qui a donné naissance dans 98 la psycho positive et vous avez1:05:38quelques vidéos qui peuvent vous intéresser un siècle de sagesse et une interview de alice heures sommer qui a écrit1:05:45également un livre c’est une personne qui était une musicienne juive qui a été à auschwitz dans les camps de1:05:51concentration qui a survécu qui a vécu 108 ans qui a été dans les camps avec ses enfants et qui explique très1:05:57simplement qu’en fait ça a été un cadeau qui lui a été fait et que c’est son état d’esprit optimiste qui lui a permis de traverser tout ça donc c’est un peu les1:06:03exemples les plus extrêmes que l’on connaisse de personnalités optimiste qu’on réussit à transformer des1:06:09difficultés qui sont insurmontables pour la plupart enfin le commun des mortels et une vidéo leur secret d’un meilleur1:06:16travail c’est une vidéo de 20 minutes l’interview d’alice et 12 minutes de show nashor qui c’est un ted sur son1:06:24livre comment devenir en optimist contagieux voilà un petit peu et simplement pour si vous voulez repartir1:06:30avec on vous a préparé des petits cadeaux qui sont sur la table ici vous avez quelques vous avez la recette de l’optimist qu’on vous a partagé donc1:06:37vous pouvez prendre les ingrédients qui vous parle bien les étapes pour avoir un petit mémo vous savez le maître un endroit visible et dia ouais je pense à1:06:43la sandale par exemple et vous avez également quelques citations qui voilà qui sont également dans le dans1:06:49l’énergie de ce qu’on a fait aujourd’hui merci beaucoup à vous et dont elle continue 100

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire