X

Pas à pas vers la « réussite »

« Allez, vas-y, j’ai confiance en toi, tu vas réussir ! », « J’ai réussi ! », « Bravo ! Tu as réussi, je te félicite ! ».

« Ça fait longtemps que tu cherches une solution à ce problème. J’ai confiance, tu vas finir par trouver une réponse qui te convienne. », « j’ai trouvé ! », « Bravo ! Tu as trouvé ! Je suis contente de voir que tu sembles heureux/se de tout ce que tu as appris. »

Bon, OK, je viens avec mes gros sabots et mon introduction n’est pas très subtile.

Cet article participe au carnaval sur le thème du « Pas à pas vers la réussite » du blog Maigrir sans faire de sport. Vous pouvez notamment y trouver un article sur la marcheça illustrera bien la suite de l’article. Si vous ne connaissez pas encore mon point de vue sur la « réussite », je vous invite à aller voir cet article, avant – ou après, ça marche aussi -de lire la suite.

1- Réussite et randonnée

Je vais illustrer mon propos avec la métaphore de la randonnée :

Si vous avez déjà randonné plusieurs jours avec couchage à la belle étoile, peut-être avez-vous eu la sensation, au bout de quelques jours, que vous n’arriveriez jamais à destination, que vous aviez vu plus grand que ce que vous n’étiez en réalité capable de réaliser et surtout, surtout, l’idée d’abandonner – de changer de plan – « popait » dans votre tête de temps en temps – surtout par temps de pluie ou quand il faisait froid…

Question : Qu’est-ce qui vous a fait tenir – ou pas ?

Réponses – les plus courantes :

  • Abandonner, moi, jamais !
  • L’idée du carré de chocolat que je m’offrirai à la prochaine pose.
  • L’idée que la pluie/le froid/… ne durerait pas et qu’il ferait plus beau bientôt.
  • Je voulais vraiment voir la nature des jours suivants.
  • Changer de plan OK, mais pour faire quoi d’autre du temps que je m’étais bloqué pour la marche ?

2- Réussir pour qui, pour quoi

J’en viens à la question qui peut parfois faire un peu mal. “Réussir”, au fond, ça veut dire quoi  ?«  Pourquoi ou pour quoi cherche-t-on la réussite ? Et quelle réussite ?

La métaphore de la randonnée est utile pour répondre à ces questions. Si je pars en randonnée pour me prouver que je peux le faire, je ne marcherai pas de la même manière que si je randonne pour découvrir de nouveaux paysages.

Dans l’un des cas, l’objectif est la fin du voyage, tandis que dans l’autre c’est le voyage qui me motive. L’arrivée marque simplement la fin de cette expérience.

En quoi cela nous concerne me direz-vous ? Hé bien en rien.

Sauf si vous considérez devoir être un parent « parfait », ou disons comme les parents du palier d’en face, ou encore mieux… Si vous êtes déstabilisé(e) par les commentaires que votre entourage vous fait sur vos enfants.

Pas à pas vers la "réussite" 1

3- Tester, re-tester ?

J’en parle un peu plus dans cette vidéo , mais voilà l’idée du test et re-test :

Métaphore : Vous marchez tranquillement sur un chemin forestier. Soudain, le chemin se divise en deux. Vous sortez votre carte, mais la bifurcation n’est pas indiquée. Que faire ? Vous décidez de prendre le chemin qui vous semble aller dans la direction qui vous convient. Mais, quelques mètres plus loin, vous vous rendez compte que l’autre était probablement le bon. Que faites-vous ?

Dans la vraie vie : Vous accompagnez tranquillement vos enfants vers leur vie d’adulte quand soudain, un évènement inattendu vous amène à vous comporter d’une manière peu habituelle. Quelque temps plus tard, vous vous rendez compte que la manière dont vous interagissez avec vos enfants ne vous convient plus. Que faites-vous ?

4- Au fond où se trouve la réussite ?

En fonction de la réponse que vous vous donnerez à ces questions, vous aurez un aperçu de ce qu’est la réussite pour vous et de ce que vous pouvez mettre en place pour l’atteindre :

La réussite est une question de résultat ? Peu importe le nombre de pas que vous ferez pour atteindre votre but, tant que celui-ci est atteint.

Pour vous, la réussite est une question d’état d’esprit ? Quelque chose du genre « tant que j’ai appris quelque chose, j’ai réussi. » Alors peu importe si votre objectif premier est atteint ou pas. C’est le chemin qui vous fera grandir.

Dernière question, histoire de bousculer un peu plus nos consciences. Qu’est-ce que vous souhaitez transmettre à vos enfants ? Le bout du chemin, ou le chemin lui-même ?… Et je suis sûre qu’il y a moyen de trouver de nombreuses possibilités entre ces deux extrêmes.

« Les antisèches du bonheur, vidéo » et « Les nouvelles clés du bonheur, vidéo » vous permettent d’aller plus loin dans cette réflexion.

Laissez un commentaire, pour alimenter ce débat sur la réussite !

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Bibliographie » :

Livres :

David Allen « s’organiser pour réussir »

Christophe André « Imparfaits, libres et heureux Pratiques de l’estime de soi »

Association Simonne Ramain Internationale “S’éveiller à soi-même, élargire les possibles

Léo Babauta “Zen to done “PDF en anglais

Chip et Dan Heath « Switch, osez le changement »

Laisser un commentaire