Cinq astuces pour se préparer au changement

Bonjour !

Les plus attentifs d’entre vous ont sûrement vu passer un appel à participation d’articles sur le thème « Préparer et accueillir le changement ». Voici ma participation à ce carnaval pour se préparer au changement.

1- La vie est changement

La vie est changement. Tout est en perpétuelle évolution, tout le temps. Lorsqu’il n’y a plus mouvement, lorsqu’il n’y a plus changement, la vie cesse. Nous sommes donc habitués à nous adapter : notre organisme s’adapte aux variations de température, notre cerveau adapte notre contraction musculaire pour permettre la marche, nos yeux s’adaptent à la différence de luminosité… Nous nous adaptons facilement tout le temps !

Là où les choses deviennent plus compliquées, c’est lorsque nous devons changer consciemment un comportement, une habitude ou une pensée. Car nous pouvons associer le changement à la perte de quelque chose qui nous tient à cœur – et j’ose le dire un processus de deuil est parfois nécessaire : deuil de la vie « d’avant », deuil du plaisir de manger la tablette de chocolat devant la télé, deuil de la liberté d’être un couple sans enfant…

2- Pourquoi se préparer

C’est là où le temps de préparation peut jouer un rôle important. Le deuil apparaît lorsque le cerveau tente de conserver vivant quelque chose qui n’existe plus. De là la douleur et la tristesse. C’est un processus normal quand une perte de repère importantecomme un changement non préparé – survient dans notre vie. Là où les choses se compliquent, c’est lorsque nous n’arrivons pas à dépasser ce besoin de repère qui n’existe plus – et n’existera plus jamais comme avant – quand nous n’arrivons pas à nous former de nouveaux repères. Ce qui aide le cerveau à accepter plus facilement le changement, c’est de lui proposer en avance une représentation de ce que sera notre « nouvelle » vie. D’où l’intérêt de se préparer mentalement, matériellement, physiquement, (…), au changement.

3- Garder de la souplesse

Par définition le futur n’existe pas. Il est donc très recommandé de garder en tête plusieurs scenarii possibles ;

Certains parents décident que leur bébé les suivra partout dès ses premiers mois de vie. Savoir qu’il y aura peut-être besoin de rester au calme pour le bien-être de l’enfant peut aussi aider à rester serein(e) si l’enfant ne supporte pas la vie sociale de ses parents à la hauteur de leurs espérances…

4- S’informer tout en restant libre de ses choix

Il est difficile de se préparer à quelque chose que nous ne connaissons pas du tout. Quand un grand changement – comme l’arrivée d’un enfant – est prévisible, il peut être intéressant de se renseigner un peu partout. Cependant, se renseigner c’est bien, se laisser envahir par la vision des autres au détriment de sa propre pensée et de sa propre vision des choses c’est beaucoup plus problématique.

Ce que je conseille souvent aux parents, c’est de se renseigner auprès de plusieurs personnes différentes, de lire des livres et de voir des documentaires– si tel est leur choix – puis de faire une sorte de synthèse de tout ce qu’ils ont appris et de ne garder que ce qui leur convient.

5- Quelques propositions

Voici des idées pour préparer le changement :

  1. Mettre en place une ou plusieurs mind-map – pour savoir de quoi je parle, allez voir « Cloîtré… comment organiser ses journées ? »
  2. Réaliser chaque jour quelques mouvements qui aident le corps et le cerveau à accepter le changement – vous pouvez trouver des idées ici et .
  3. Tous les jours, réaliser ces trois actions : être en joie, ressentir le bonheur des petites choses et rire
  4. Se poser 5 minutes et s’imaginer ce que sera notre vie avec le changement qui s’annonce

Lassez vos astuces pour vous préparer au changement en commentaire !

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique “Pour aller plus loin“:

Livre :

David Allen « s’organiser pour réussir »

Christophe André « Imparfaits, libres et heureux Pratiques de l’estime de soi »

Jorje Bucay “Laisse-moi te raconter… : Les chemins de la vie

Paul Dennison, Gail Dennison « Brain Gym : Le mouvement, clé de l’apprentissage »

Miguel DON RUIZ “Le cinquième accord Toltèque

Vidéos YouTube:

Les nouvelles clés du bonheur

Mouvements pour se sentir bien

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " Comment vivre heureux avec un nouveau-né?  Quatre astuces qui changent tout🤠

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"3e1f8": {"name": "Accent principal", "parent": - 1}}, "dégradés": []}, "palettes": [{"name": "Palette par", "value": {"colors": {"3e1f8": {"val": "var (- tcb-local-color-3aaa8)", " hsl ": {" h ": 210," s ": 0,78," l ": 0,01," a ": 1}}}," dégradés ": []}," original ": {" couleurs ": {" 3e1f8 ": {" val ":" rgb (19, 114, 211) "," hsl ": {" h ": 210," s ": 0.83," l ": 0.45}}}," dégradés ": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
Recevoir le livre

En remplissant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité .