X

Un nouveau-né a-t-il des émotions; et comment le savoir?

Et si nous parlions des émotions du nouveau-né ? Si le sujet vous intéresse, je vous propose de lire « Comprendre les pleurs des premiers mois de votre bébé et comment les calmer ! » et « Que désire un bébé de 0-3 mois ? » qui traitent aussi de la question. Cependant, aujourd’hui, je vous propose de traiter le sujet d’une manière un peu différente ; le bébé, a-t-il des émotions ?

1- Qu’est-ce qu’une émotion ?

Voici les définitions du Larousse pour le terme « émotion » :

  • Trouble subit, agitation passagère causée par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie…
  • Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.
  • Sous l’Ancien Régime, révolte populaire non organisée et généralement de courte durée. 

Nous pouvons schématiser l’ensemble en disant qu’une émotion est une petite révolution intérieure qui vient porter à notre conscience la modification de notre équilibre interne par un sentiment fort provoqué par un évènement extérieur – phrase de 34 mots :-D !

« Isabelle Filliozat: “Au Coeur des Émotions de l’Enfant” » et « Les émotions “Et tout le monde s’en fout » » expliquent plus en profondeur la question des émotions.

2- Qu’est-ce qu’un nouveau-né ?

Voilà les définitions du Larousse :

  • Enfant, depuis le jour de sa naissance jusqu’à son 28e jour de vie.
  • Qui vient de sortir, d’une technique toute nouvelle. 

J’aime bien l’idée de mixer les deux définitions : il s’agit d’une personne de moins de 3 mois, une sorte de nouvelle technologie. Elle va devoir s’habituer à son nouvel environnement. Tout comme son nouvel environnement devra s’habituer à son fonctionnement inédit!

Un nouveau-né a-t-il des émotions; et comment le savoir? 1
un nouveau-né a-t-il des émotions ?

3- Nouveau-né et émotions sont-ils compatibles ?

Tentons l’exercice de style : une personne qui est arrivée :

– depuis moins d’un mois,

– dans un endroit dont elle ne connaît rien,

– parmi des gens qui ne la connaissent pas,

– et dont elle ne connaît ni le langage, ni la culture, ni les mœurs,

– qui n’est pas au courant qu’elle a un corps

– et ne connaît pas la signification de ses ressentis internes,

– qui pense que tout ressenti présent sera éternel, car elle n’a pas la notion du temps,

– qui ne peut pas bouger comme elle le souhaiterait, car écrasée par la pesanteur,

– et qui est dépendante pour à peu près tout dans son quotidien.

Cette personne, donc, pensez-vous qu’elle puisse avoir des troubles subits et assez vifs suite à une stimulation quelconque ? Je vous laisse quelques minutes de réflexions.

«  Isabelle Filliozat “émotions et crises de rage à la lumière des neurosciences”, vidéo » et « Les crises, vidéo » sont deux vidéos qui peuvent vous donner plus d’informations sur ce sujet.

4- En conclusion…

Pour ma part, je pense que oui, un nouveau-né peut avoir des émotions. Et même de fortes émotions. Une émotion de nourrisson peut être explosivetout va bien et tout à coup c’est l’explosion de pleurs.

Elle peut se préparer gentiment et monter en puissancesi rien ne vient calmer la source du désagrément de l’enfant.

Ou encore, rester en trame de fond et durer dans le temps cela arrive en général quand l’enfant est épuisé par une émotion très longtemps exprimée et qui n’a pas reçu d’apaisement suffisamment satisfaisant.

À vos claviers ! Partagez-nous en commentaire ce qu’a donné votre propre réflexion sur le sujet abordé en point 3 ?

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Bibliographie » :

Livre :

Isabelle Filliozat « Il pleure, que dit-il? »

Daniel Goleman « L’intelligence émotionnelle »

Nicole Guedeney « L’attachement, un lien vital » PDF gratuit

Suzanne Robert-Ouvray « Psychomotricité du bébé : La construction des lies corps-esprit »

Laurence Vaivre-Douret “La qualité de vie du nouveau-né

Frans Veldman « Haptonomie. Science de l’affectivité »

Laisser un commentaire