X
De nouveaux accompagnements sont disponibles !

5 astuces pour se sentir bien en présence des autres

Augmenter sa confiance en soi
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour et vive la confiance en soi !

Cet article participe à l’évènement interblogueurs initié par Claire Castagne du blog « heureux coach » sur le thème « 5 astuces pour se détacher du regard des autres ». J’y ai notamment trouvé l’article « Avoir le courage de ne pas être aimé » qu’il me semble intéressant de lire.

Je vous propose aujourd’hui, un petit voyage au pays de la confiance en soi.

crise et bonheur

1- Je suis l’auteur de ma vie

Je dis souvent que nous sommes, tous et toujours, responsable de nos choix et de la manière dont notre vie se déroule ; nous avons tous la possibilité de contempler les évènements de notre vie en les teintant du noir de la tristesse, du rouge de la colère ou du jaune de la joie. Il est parfois nécessaire de se poser un peu avant de réussir à tirer du positif de ce qui nous arrive. Mais en définitive, tout est une question d’interprétation.

Si notre éducation a privilégié la coloration des évènements de vie en rouge ou noir, la transformation de nos habitudes peut nous demander beaucoup d’efforts. Cependant, en définitive, choisir que le regard réprobateur de la caissière de supermarché soit intrusif, comique ou insignifiant ne dépend que de nous.

Remarque : il arrive parfois que nous soyons tellement habitué(e)s à voir le monde sous un certain angle, qu’il est nécessaire de se faire accompagner par un(e) professionnel(le) – psychologue, sophrologue, énegéticien(ne), coach… – qui nous aidera à changer notre manière d’appréhender la vie et nous accompagnera dans notre quête de confiance en soi.

2- Le meunier son fils et l’âne

Si vous ne connaissez pas cette fable, je vous invite à vous inscrire à la newslettertrois pages sont entièrement consacrées à cette fable sur la confiance en soi.

Si vous portez trop attention à la parole et la pensée des autres, si vous mettez de côté vos intuitions au profit du premier venues, si, enfin, vous n’arrivez pas à choisir ce qui vous convient le mieux et à accepter que d’autres vous imposent leurs manières de faire, alors, vous risquer bien de tout perdre et de vous retrouver encore plus seul(e) et perdu(e) qu’au début de votre aventure.

3- Le regard de l’autre n’est que le reflet de mes propres peurs et doutes

Ce point peut être un peu difficile à accepter. Très souvent, lorsque nous sommes touchés – positivement ou négativement – par le jugement d’autrui, c’est parce que cet avis vient raisonner avec nos propres doutes ou attentes et touche directement notre confiance en soi. Si vous craignez que les pleurs de votre bébé ne gênent les gens dans le train, il est certain que vous allez interpréter tout regard, tout soufflement et toute manifestation, quelle qu’elle soit, comme un signe de désapprobation.

Cela s’explique par un des rôles majeurs de notre cerveau qui cherche en permanence à valider ses propres opinions. C’est comme si un chercheur ne validait que les expériences qui allaient dans le sens de ses hypothèses et mettaient toutes les autres à la poubelle.

Faites l’expérience : imaginez-vous que les gens sont contents de vous, marchez dans la rue et observez les passants. Il y a fort à parier que vous trouverez plein de gens qui vous lancent des regards approbateurs. Maintenant, imaginez vous que les gens sont au courant de votre plus sombre secret. Tout d’un coup, les regards de contentement vont se transformer en regards de désapprobation…

Là encore, tout dépend de la manière dont notre cerveau se prépare à recevoir et interpréter l’information qui lui arrive.

4- Un lion imitant un autre lion devient un singe

Proverbe africain qui se passe d’explication. Dis de manière plus poétique – et moins provocante – par Oscar Wilde en ces termes : « Soyez vous-même, les autres sont déjà prit ». Oui, votre enfant parle fort dans le train. Oui, vous n’êtes pas habillé(e) à la dernière mode et un(e) coiffeur/euse s’évanouirait à la vue de votre coupe. Et alors ? « L’essentiel est invisible pour les yeux » – celle-là, elle est d’Antoine de St Exupérie

Donc, peu importe ce que d’autres peuvent penser de vous ; tant que vous êtes au clair avec vos actions. Tant qu’elles vous conviennent et vous rendent heureux/sedans la limite de la loi bien sûreaucun avis extérieur non sollicité n’est légitime.

5- Se mettre en mouvement

Bien souvent, lorsque l’on est influencé par le regard des autres, cela est dû à un doute sur notre légitimité à être ou faire ce que l’on fait ou est. Il s’agit donc soit d’un problème de connaissance des codes sociaux de l’endroit où l’on est – typiquement lorsque l’on voyage dans un pays étranger – soit d’un problème d’estime et de confiance en soi.

Pour l’estime de soi, je peux vous proposer quelques mouvements à faire chaque jour pendant 5 à 10 minutes. Ils vont vous permettre de mieux vous sentir dans votre corps et donc d’être plus à l’aise dans tous les aspects de votre vie. Pour mieux comprendre comment ça marche, je vous propose d’aller voir cet article ainsi que celui-ci.

1.« L’étoile »

L’étoile permet de retrouver de l’assurance. Vous pouvez trouver cet enchaînement en vidéo ici.

Important ! Toujours garder une main fixe sur le nombril. L’autre main forme les branches de l’étoile toujours en aller-retour.

  1. Une main au niveau du nombril
  2. L’autre main réalise un glissé et arrive à la jonction bassin/jambe,
  3. Appuyer
  4. Revenir au nombril
  5. Repartir en « glissé » jusqu’à l’autre jonction bassin/jambe,
  6. Appuyer
  7. Revenir au nombril
  8. Glisser et arriver à la une jonction « épaule/bras »,
  9. Appuyer
  10. Revenir au nombril
  11. Glisser et arriver à l’autre jonction « épaule/bras »,
  12. Appuyer
  13. Revenir au nombril,
  14. Repartir et arriver sous la lèvre inférieure,
  15. Appuyer
  16. Retour au nombril,
  17. Repartir et arriver au-dessus de la lèvre supérieure,
  18. Appuyer
  19. Retour au nombril.

3.Les bercements

Je vous propose ici un balancement sur le dos – il en existe plusieurs autres.

  1. Allongez vous sur le dos
  2. Pliez les jambes – pieds au sol
  3. Repoussez le sol avec vos pieds – toujours au même rythme
  4. Spontanément, votre tête va faire des « oui »

Et vous, avez vous des astuces pour vous sentir bien en toutes circonstances ? Partagez les en commentaires !

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Pour aller plus loin« :

Livre :

Miguel DON RUIZ « Le cinquième accord Toltèque« 

Christophe ANDRE « Imparfaits, libres et heureux« 

Paul et Gail Dennison « Brain Gym »

Nicole Guedeney « L’attachement, un lien vital » PDF gratuit

Vidéos YouTube:

balancement dorsal”, vidéo

L’étoile” pour les grands »

« Cohérence cardiaque« 

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " Comment vivre heureux avec un nouveau-né?  Quatre astuces qui changent tout🤠

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"3e1f8": {"name": "Accent principal", "parent": - 1}}, "dégradés": []}, "palettes": [{"name": "Palette par", "value": {"colors": {"3e1f8": {"val": "var (- tcb-local-color-3aaa8)", " hsl ": {" h ": 210," s ": 0,78," l ": 0,01," a ": 1}}}," dégradés ": []}," original ": {" couleurs ": {" 3e1f8 ": {" val ":" rgb (19, 114, 211) "," hsl ": {" h ": 210," s ": 0.83," l ": 0.45}}}," dégradés ": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
Recevoir le livre

En remplissant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité .