X

Comment communiquer son avis à son enfant tout en le respectant ?

Pas toujours simple de communiquer avec les enfants – et les adultes non plus d’ailleurs.

Je vous propose ici un petit aperçu de comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir à transmettre son message et être entendu.e. Le tout dans la bienveillance et le respect des besoins de tout le monde !

1- Que fait-on quand nous parlons ?

Parler ne signifie pas forcément communiquer. Beaucoup de personnes se parlent à voix haute. Quand nous ne les connaissons pas, nous pouvons avoir l’impression qu’elles nous adressent un message.

Communiquer suppose d’avoir un message à transmettre à au moins une personne ; pour communiquer, il faut au moins être deux.

Cela explique pourquoi il est toujours bon de vérifier que le message que l’on souhaite faire passer a bien été compris par ses destinataires !

2- Comment réussir à faire passer son message ?

Il existe plusieurs méthodes qui permettent de communiquer plus efficacement. J’utilise souvent les principes de la communication non violente et il en existe plein d’autres.

Voici quelques points qui peuvent vraiment aider :

  • S’assurer que le moment est bien choisi : que la personne à qui est destiné le message est en condition pour l’entendre.
  • Utiliser des mots qui sont connus et compréhensibles pour la personne qui reçoit le message.
  • Utiliser le « je »
  • Expliciter ce qui se passe en nous : nous avons tendance à croire que les autres connaissent nos états d’âme ou ont forcément le même postulat de départ que nous, ce qui est faux.
  • Éviter le « tu »
  • S’assurer que notre message a été compris, en demandant si le/la destinataire peut nous dire avec ses mots ce qu’il/elle a compris de ce que nous venons de lui dire.
Comment communiquer son avis à son enfant tout en le respectant ? 2

3- Comment communiquer avec les enfants ?

Les principes vus plus haut sont les mêmes pour communiquer avec les enfants. Tout l’art de la communication est de réussir à s’adapter à la personne à qui est destiné le message que nous souhaitons faire passer.

Cela suppose de s’adapter aux capacités d’attention et aux compétences verbales des enfants. Ici, il ne s’agit pas de s’adapter à son âge – avec le fameux « A ton âge tu devrais comprendre/savoir que… » – mais vraiment se mettre au niveau de l’enfant au moment où vous lui parlez.

Instaurer des moments spécifiques pour échanger sur des sujets importants pour la famille – avec le conseil de famille par exemple – peut vraiment aider à la communication au sein d’une famille.

4- Comment rester juste quand nous ne sommes pas du même avis ?

Comment faire pour rester dans un système d’échange et de communication quand les parties en jeu n’arrivent pas à se mettre d’accord sur un sujet particulier ?

Je pense que les différences d’opinions sont la richesse de l’espèce humaine. Et pourtant, il m’est difficile d’accepter que certaines de mes convictions ne sont pas partagées par tous. Alors comment faire pour :

  • Conserver un espace où le dialogue est possible ?
  • Maintenir la liberté de penser de tous ?
  • Valider la personne dans ses valeurs ?

Il peut parfois être frustrant de rester sur un désaccord car nous préférons largement être dans un groupe où tout le monde pense la même chose. Notre cerveau aime aussi beaucoup avoir raison et amener son entourage à penser comme lui. Seulement, parfois, cela ne se passe pas comme prévu et nous n’arrivons pas à trouver un terrain d’entente avec notre interlocuteur/trice.

L’astuce que j’utilise est assez simple : il s’agit de se mettre d’accord sur le fait que nous ne le sommes pas. J’utilise en général cette phrase : « Pouvons-nous nous mettre d’accord sur le fait que nous ne sommes pas d’accord ? »

Laissez un commentaire et partagez-nous votre astuce pour maintenir un espace de dialogue en famille !

Aurélie

Facilitatrice de rencontre parent-enfant

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire