X

Comment la CNV permet d’avoir des relations plus justes et authentiques en famille

Comment la CNV permet d’avoir des relations plus justes et authentiques en famille ?

Les livres ont ce pouvoir quasi magique de nous faire grandir en connaissance et en confiance.

Nous pouvons trouver des livres sur presque tous les sujets qui nous préoccupent.

Je vous propose aujourd’hui LE livre qui m’a permis de croire que ma croyance qu’il était possible de bien vivre ensemble, quels que soient notre âge ou nos divergences d’opinions, était possible.

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall Rosenberg « Communication non violente » également appelé CNV.

1- Présentation du livre

« Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » est un petit livre d’un peu plus de 300 pages. Je l’ai trouvé un peu par hasard à la bibliothèque. Intriguée par le titre, je l’ai emmené avec moi.

Petit miracle inattendu de la vie.

Ce livre nous partage la vision de Marshall Rosenberg qui part du principe qu’il est possible de bien vivre ensemble même lorsque nous ne sommes pas d’accord avec quelqu’un.

Le principe est simple : tout conflit vient d’une incompréhension de ce qui se passe pour notre interlocuteur/trice.

2- Modification de son rapport aux autres

À mon sens, ce livre nous invite à changer radicalement notre manière de vivre la relation à l’autre. Nous ne considérons plus les personnes qui ne sont pas d’accord avec nous – et qui nous le font savoir avec plus ou moins de force – comme des ennemis potentiels. Elles deviennent des êtres semblables à nous-mêmes que nous n’avons pas compris .

Cela peut même devenir un jeu : une enquête pour découvrir ce qui se passe réellement pour l’autre. Comment nous pouvons le/la comprendre. Et surtout, comment nous pouvons tenter de trouver un terrain d’entente auquel nous n’aurions peut-être jamais pensé sans la méthode CNV.

3- Modifications de son rapport à soi

En plus de modifier mon rapport à la relation à l’autre et aux désaccords, ce livre a également modifié mon rapport à moi-même.

Grâce à ce livre, j’ai un rapport à moi-même beaucoup plus bienveillant.

La CNV traite de la manière d’utiliser les désaccords pour mieux connaître son interlocuteur/trice. Combien de fois sommes-nous nos propres interlocuteur/trice ? Combien de fois dans nos journées la fameuse « petite voix » vient tenter de provoquer de la discorde en nous ?

Hé bien, avec ce livre, je discute maintenant avec « ma petite voix » de la même manière que je le ferais avec une personne extérieure avec qui je serais en désaccord.

Et le résultat est surprenant.Ne me croyez pas sur parole, testez par vous-même et faites-vous votre propre opinion !

Comment la CNV permet d'avoir des relations plus justes et authentiques en famille 1

4- Modification d’une pensée ancestrale

Dans la majorité de l’histoire de nos sociétés, la violence et la guerre ont la part belle. Il est encore très courant de se rendre compte que, dans la relation, deux pensées prédominent :

– Le conflit est inévitable

– En cas de conflit entre deux parties, la seule issue possible est la victoire de l’une sur l’autre

Or, « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » nous propose une tout autre vision des rapports humains. Le mot d’ordre est le suivant : «  Nous souhaitons tous la même chose : le bonheur, la sécurité, la joie, l’épanouissement… Si nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord, c’est que nos besoins à ce niveau-là ne sont pas comblés. Pour résoudre ce désaccord, voyons comment combler nos besoins ! »

En utilisant cette méthode, il n’y a plus de conflit, mais des moments d’incompréhensions pouvant être éclaircis.

5- Ce que cela permet dans les relations familiales

Au niveau des relations familiales, cela change aussi beaucoup de choses ! Les enfants ne sont plus vus comme de potentiels tyrans. Ils/elles deviennent des personnes qui traversent des moments difficiles que nous ne comprenons pas forcément.

L’attitude du co-parent est également l’indicateur de ce qui se passe en lui/elle et est une merveilleuse source de compréhension.

De la même manière, nos réactions émotionnelles face aux comportements d’un enfant ou de l’autre parent ne deviennent que l’expression de nos besoins profonds. Il ne nous reste plus qu’à chercher à les comprendre et à réagir en conséquence.

Les articles « Voyons comment communiquer simplement et calmement entre parents et enfants ? » et « Communiquer simplement dans couple le parental grâce à la communication non violente » traitent plus spécifiquement de la mise en pratique de la communication non violente en famille.

Cet article fait partie du carnaval proposé par le blogue « Une maman deux maisons ». Je vous conseille l’article « Apprendre à dire non : la notion de consentement et le jeune enfant » qui traite d’un sujet peu discuté .

Laissez un commentaire et partagez-nous la lecture qui a changé votre relation avec votre enfant !

Aurélie

Facilitatrice de rencontre parent-enfant

Outils qui peuvent aider :

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Bibliographie » :

Livres :

Marshall B. Rosenberg  « Élever nos enfants avec bienveillance : l’approche de la communication non violente »

Marshall Rosenberg  « Être vraiment soi, aimer pleinement l’autre ! / la communication non violente au service du couple »

Marshall Rosenberg « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) »

Laisser un commentaire