X
En juin c'était festival !

CV et lettre de motivation du nouveau-né

Après avoir vu comment travailler de chez soi pendant la grossesse et l’importance du travail des enfants, je vous propose une réflexion sur la préparation à la naissance des nouveau-nés. Car, ne nous leurrons pas plus longtemps ; oui, les enfants se préparent, bien avant la naissance, à leur future nouvelle vie. Je vous propose ici de voir le CV et la lettre de motivation de l’un d’entre eux.

1- CV

Voici à quoi pourrait correspondre, à peu de chose près, le CV d’un nouveau-né :


État civil

Nom et prénom : à définir
Date de naissance : aujourd’hui
Adresse : chez mes parents
Tel: je n’en ai pas encore
E-Mail : promis j’en ouvre une dès que possible

Études

– Août 2020 : Études sur la division cellulaire et sur l’implantation de la vie en milieu muqueux
– Septembre 2020 :Études et tests du toucher
– Octobre 2020 : Choix quant à mon avenir sexué
– Novembre 2020 : Découverte de mes mains et de mes pieds
– Décembre 2020 : Études sur les effets du mouvement en milieu restreint
– Janvier 2021 : Apprentissage de la vie sonore
– Février 2021 : Apprentissage de la vie lumineuse
– Mars 2021 : Perfectionnement de mes anciens acquis
– Avril 2021 : Préparation à la naissance

Expérience de travail

Depuis août 2020 :
– Travail soutenu et continuel en vue de vivre dans un environnement complètement différent de celui que je connais actuellement.
– Préparation mentale et physique intense : je fais du sport tous les jours et m’entraîne à reconnaître la voix de mes futurs parents.
– Je réalise tous les jours l’exploit de me former en vue des prochaines 90 années à venir
– Je suis imbattable pour me mouvoir dans l’eau et pour récupérer ce dont j’ai besoin via le cordon ombilical (j’espère que ces connaissances me serviront sur mon nouveau lieu de vie)

Formations Continues

– Intitulé “Reconnaissance vocale et olfactive ; un moyen sûr pour reconnaître ses parents” par l’organisme de formation “Évolution et Embryon”.
Commentaire du formateur: “Très bonne compréhension de l’enseignement. Bébé arrivera dès sa naissance à reconnaître ses parents via les sons et les odeurs.

– Intitulé “Qu’est-ce qu’un besoin ? Faut-il dire quand cela ne va pas?“, D.I.U. (diplôme intra-utérin) de communication.
Commentaire de la formatrice: “Bébé a compris que ses besoins sont importants. Attention, il/elle pense aussi qu’il faut s’adapter à son environnement et il/elle risque de ne plus demander s’il/elle sent que son entourage préfère qu’il/elle ne demande pas !

– Intitulé “Comment faire connaître ses besoins lorsque l’on ne parle pas la langue du pays ?” par l’organisme de formation “E.D.C : École de communication”.
Commentaire des formateurs: “Bonne connaissance de base de la communication en milieu inconnu. Je pense que Bébé renforcera ses bases une fois en immersion dans son nouvel environnement.

Loisirs, intérêts personnels, divers

– Être en relation
– Être en harmonie avec mon environnement
– Manger pour prendre des forces
– Dormir pour récupérer des efforts fournis

2- Lettre de motivation

Voici une lettre de motivation envoyée il y a peu par un futur bébé :

« Chère maman, cher papa bonjour,

Vous ne me connaissez pas encore, mais moi, je sais déjà beaucoup de choses sur vous. Mon cerveau n’est pas encore tout à fait formé, alors je ne sais pas si je me souviendrais de tout en vous rencontrant, mais je fais des efforts, promis.

Je sais déjà vous reconnaître par le son de votre voix. Je connais aussi l’odeur de maman et j’aime beaucoup écouter les sons qui viennent de son corps. J’aime surtout entendre les battements de son cœur. S’il vous plaît, une fois que je serais dehors, pourriez-vous, de temps en temps, me faire écouter votre cœur pour que je m’apaise ?

Comme il s’agit d’une lettre de motivation, je vais vous donc dire pourquoi je suis ultra motivé pour naître. J’ai hâte de vous rencontrer en vrai, cela fait maintenant 8 mois que je me prépare à partager votre monde et je commence à m’impatienter :

J’ai entendu maman dire qu’elle avait hâte de remanger du fromage, je me demande bien quel goût cela peut avoir. Je pense aussi que je suis prêt à évoluer dans un environnement plus grand. En effet, je me sens un peu à l’étroit maintenant et je pense avoir suffisamment pratiqué les mouvements dans le petit bassin de maman pour savoir me déplacer dans un bassin plus grand et plein d’eau comme vous le faites sûrement en ce moment.

Je vais enfin savoir à quoi correspondent les mots « lourd », « chaud », « froid » ou encore « faim »… Pour l’instant, je n’arrive pas à comprendre à quoi cela correspond.

J’espère que ces quelques mots vous ont donné envie de mieux me connaître. En tout cas, moi, je compte les jours jusqu’à notre rencontre « les yeux dans les yeux ».

Affectueusement,

Bébé »

3- Lettre à l’intention des parents cités plus haut

« Chère maman, Cher papa,

Que de choses se sont passées depuis ma dernière lettre ! Il n’y a que deux semaines que je suis sortie, mais j’ai l’impression que cela fait beaucoup plus longtemps !

Par où commencer ? Déjà il n’y a pas d’eau du tout autour de nous. Comment aurais-je pu savoir ça, alors que je m’étais entraînée pendant toute la grossesse à évoluer sous l’eau ?

Je comprends bien mieux, maintenant le mot « lourd ». Tout est lourd ici. Respirer est lourd, ouvrir un œil est lourd, téter est lourd…

Ah la tétée !!! Non mais là encore, vous auriez pu me prévenir ! Je ne pensais pas que l’on me priverait de mon cordon ombilical moi. Je pensais qu’il resterait toujours accroché à moi. Après tout, c’est par là que je me suis nourrie tout le temps de ma formation.

Mais, maintenant, j’ai faim, j’ai froid, j’ai chaud, j’ai sommeil, des fois je ne me sens pas bien et je ne sais pas pourquoi. Des fois j’ai terriblement besoin d’un câlin. Et là je dois dire que je vous remercie beaucoup de me mettre tout contre vous et de me faire profiter de votre chaleur, votre odeur et des sons des battements de votre cœur. Cela me fait beaucoup de bien, merci !

J’avoue être parfois découragée ; je crie ma détresse et mon désarroi de voir que je suis bien équipée au niveau corporel pour faire face à ce Nouveau Monde, mais que je n’arrive pas à bouger comme je le faisais avant, dans le ventre de maman. Et puis, je me sens tellement démunie au niveau psychique ; je ne comprends souvent rien à ce qui se passe. J’ai terriblement besoin de vous pour m’expliquer et m’accompagner en douceur dans cette nouvelle partie de ma vie.

En tout cas, je vous aime toujours autant et peut-être même plus. Vous êtes ma lumière, mon phare dans la tempête, ma bouffée d’air et rien au monde ne pourra jamais me faire oublier la joie que j’éprouve maintenant à être dans vos bras.

Avec tout mon amour,

Bébé »

À vos claviers ! Que répondriez-vous à ce tout jeune bébé, fraîchement né ?

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique “Pour aller plus loin“:

Livre :

Ingrid Bayot « Le quatrième trimestre de la grossesse »

Article :

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " Comment vivre heureux avec un nouveau-né?  Quatre astuces qui changent tout🤠

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"3e1f8": {"name": "Accent principal", "parent": - 1}}, "dégradés": []}, "palettes": [{"name": "Palette par", "value": {"colors": {"3e1f8": {"val": "var (- tcb-local-color-3aaa8)", " hsl ": {" h ": 210," s ": 0,78," l ": 0,01," a ": 1}}}," dégradés ": []}," original ": {" couleurs ": {" 3e1f8 ": {" val ":" rgb (19, 114, 211) "," hsl ": {" h ": 210," s ": 0.83," l ": 0.45}}}," dégradés ": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
Recevoir le livre

En remplissant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité .