X
De nouveaux accompagnements sont disponibles !

Pourquoi et comment parler à un bébé ?

Je rencontre parfois de jeunes parents qui sont tout étonnés que je parle avec leur enfant de moins d’un an. Eux-mêmes ne lui parlent pas, car « il/elle ne peut pas comprendre ce que nous lui disons ». Pourtant, il est très important de parler à un bébé ! Voici une réflexion sur l’intérêt de parler aux bébés et de quelques pistes sur comment faire.

Repas sur genoux

1. Rapide détour du côté du cerveau

Le cerveau est constitué d’un ensemble de neurones. Ces neurones se connectent entre eux pour faire ce que l’on appelle des « circuits neuronaux ».

Les circuits se construisent et se détruisent, au gré de nos apprentissages : plus nous utilisons un circuit – construit pour une tâche bien précise – plus celui-ci se renforce et la tâche devient de plus en plus facile. À l’inverse, si un circuit n’est pas utilisé pendant un certain temps, il « disparaît » – c’est-à-dire que les neurones vont se déconnecter les uns des autres et créer d’autres connexions, avec d’autres neurones, pour d’autres apprentissages ou actions.

L’intérêt pour nous, c’est de comprendre que plus le bébé entend et voit des personnes parler autour de lui/elle et plus son cerveau se prépare à accueillir et utiliser le langage.

2. Pourquoi parler à un bébé ?

La réponse a été esquissée dans le chapitre précédent : parler, dès sa naissance, à un enfant le/la prépare à acquérir le langage. Mais ce n’est pas tout.

Imaginez-vous en présence de plein de gens qui se parlent entre eux, mais que personne ne vous parle à vous.

Imaginez-vous que l’on vous manipule sans vous prévenir de ce qui va se passer pour vous.

Quelles seraient vos émotions – votre estime de vous – si vous aviez l’impression de ne pas exister comme les autres ? De ne pas valoir le coup que l’on s’intéresse verbalement à vous ?

Faites ce petit exercice de visualisation et vous comprendrez pourquoi il est primordial pour le bien-être psychique des bébés que nous leur parlions dès leur plus jeune âge.

3. Comment parler à un bébé ?

Ceci étant posé, il n’est pas évident pour tout le monde de savoir comment s’adresser à un bébé. J’ai tendance à penser que nous pouvons leur parler de la même manière qu’à n’importe qui. Nous pouvons simplifier notre vocabulaire – par exemple parler d’un « éléphant » plutôt que d’un « pachyderme » – mais comme l’enfant ne connaît aucun mot de vocabulaire à sa naissance, peu importe le niveau de langage que vous utiliserez, votre enfant l’apprendra.

Chez les tout petits, il a été démontré que leur cerveau réagissait plus aux prosodies ayant beaucoup de variations genre de « musique verbale » qui donne l’impression que l’adulte est complètement gaga.

4. Que dire à un bébé ?

La question de savoir ce qui peut être dit ou pas à un petit enfant est également assez fréquente. Je pense que l’on peut dire beaucoup de choses aux enfants, mais pas n’importe comment ni n’importe quand. Il faut notamment s’assurer que votre enfant est disponible pour discuter avec vous !

Pour un tout petit, vous pouvez lui dire ce qui se passe dans son quotidien, le/la prévenir de ce qui va se passer pour lui/elle ; par exemple que vous aller lui changer sa couche, le/la mette au lit ou lui donner le bain.

Vous pouvez aussi lui verbaliser vos émotions, et celles que vous pensez reconnaître chez lui/elle.

Astuce : En cas de total blanc, si vous ne savez pas du tout quoi dire à votre enfant, vous pouvez lui chanter des chansons ou lire un livre.

Attention ! Votre enfant étant une personne comme les autres, l’idée n’est pas de lui parler tout le temps, mais plutôt de communiquer – d’être en relationavec lui/elle à la fréquence où vous le feriez avec vos ami(e)s.

5. Et la langue des signes pour bébé alors ?

Tout d’abord, sachez que les bébés acquièrent la capacité de faire des mouvements volontaires – c’est-à-dire des gestes– avant d’être capable de maîtriser les sons qu’ils/elles produisent – c’est-à-dire de parler.

Le langage signé bébé – à ne pas confondre avec le langage des signes pour personnes malentendante – permet au bébé d’exprimer plus clairement – pour l’adulte – et plus tôt dans son développement, ses besoins. Cela peut faciliter le quotidien et éviter des frustrations du côté de l’enfant comme du parent !

Cela ne retarde en rien le langage oral car ce sont deux méthodes bien différentes et comme les enfants ont tendance à imiter le monde qui les entoure – et que le notre monde est baigné de mots sonores – l’enfant ira naturellement vers cette méthode de communication lorsqu’il/elle sera prêt(e).

Et vous, vous parliez à votre bébé ? Vous avez déjà essayé le langage des signes bébé ? Laissez un commentaire pour nous partager votre expérience !

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Pour aller plus loin« :

Livre :

Marie-Ève Bergeron-Gaudin « J’apprends à parler Le développement du langage de 0 à 5 ans »

Isabelle THOMAS, Monica COMPANYS et David OHANA « Encore ! Jouer, chanter, chanter et… signer. Bébé adore ça !!! »

Site internet :

Bébé blabla

Vidéos YouTube:

Dis-moi, pourquoi parler à un bébé ?

Quand l’enfant tarde à parler – V. Rey – Yapaka.be

Signé avec Bébé, en vidéo !

Boris CYRULNIK « Comment communiquer avec votre bébé ? | UNICEF France »

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " Comment vivre heureux avec un nouveau-né?  Quatre astuces qui changent tout🤠

__CONFIG_colors_palette __ {"active_palette": 0, "config": {"colors": {"3e1f8": {"name": "Accent principal", "parent": - 1}}, "dégradés": []}, "palettes": [{"name": "Palette par", "value": {"colors": {"3e1f8": {"val": "var (- tcb-local-color-3aaa8)", " hsl ": {" h ": 210," s ": 0,78," l ": 0,01," a ": 1}}}," dégradés ": []}," original ": {" couleurs ": {" 3e1f8 ": {" val ":" rgb (19, 114, 211) "," hsl ": {" h ": 210," s ": 0.83," l ": 0.45}}}," dégradés ": []}}]} __ CONFIG_colors_palette__
Recevoir le livre

En remplissant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité .