Quelques idées de jeux pour les bébés de 0 à 3 mois

Que faire avec un enfant de moins de 3 mois ?

Vous pensez que ce poste plairait à votre entourage ? Partagez !

  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour !

Récemment, une amie me demandait ce qu’elle pouvait acheter comme jeux à son enfant qui venait de naître. Pas tout à fait satisfaite de ma réponse, je me suis posée un après-midi pour réfléchir plus justement à cette question qui me semble très importante. Pour savoir pourquoi je considère la question du jeu et des enfants si cruciale, je vous propose d’aller voir l’article « éloge du travail des enfants ».

Voilà donc le résultat de ma réflexion. Je me suis dit que cela pourrait éclairer quelques parents ne sachant pas trop quoi proposer à leur enfant de moins de 3 mois. Mais tout d’abord, que se passe-t-il dans la vie d’un(e) enfant de moins de trois mois ?

Le repos

Avant tout, sachez que votre enfant, après la naissance, va avoir besoin de beaucoup de repos. Le changement d’environnement, de rythme physiologique et les efforts physiques qu’il/elle a faits pour naître l’ont beaucoup fatigué(e). Votre enfant va passer beaucoup de temps à dormir. Quand elle/il ne dort pas, il/elle observe beaucoup et n’est pas toujours très actif/ve.

Durant cette phase, proposer des jeux n’est pas forcément très judicieux. Votre enfant est comme un (e) coureur(e) de fond qui vient de finir une course intense. Le repos et la douceur sont tout ce dont il/elle a besoin… ou presque.

Découverte du corps

La seconde étape, dans la vie extra-utérine de votre enfant, va être de chercher à apprendre ce qui constitue son corps. Il/elle va donc passer beaucoup de temps à regarder ses mains et ses pieds, à les toucher, les mettre à la bouche et à tenter de comprendre comment les faire bouger volontairement. C’est également la période où les bébés semblent faciné(e)s par les doigts de leurs parents, le son de leur voix, leurs cheveux… l’enfant est en pleine découverte du corps humain, le sien et celui des personnes qui l’entourent.

Quelques idées de jeux :

Jeux de mains comme proposer à votre enfant de toucher/goûter vos doigts

Chanter les yeux dans les yeux

Jeux de mimiques : proposez à votre enfant des sourires, des expressions de surprises… Vous pouvez aussi jouer avec votre voix, la forme de vos lèvres…

– Proposer des jeux de découverte du monde : faire toucher à votre enfant différentes textures, différentes températures…

Il est important de se rappeler que l’enfant découvre le monde via sa bouche. Il est tout à fait normal – et recommandé – qu’ils/elles mettent des objets dans la bouche.

À la découverte de la physique

Ces trois premiers mois sont aussi la période de la découverte des réalités physiques de notre monde. Dans le ventre de sa mère, l’enfant est en apesanteur, les sons sont diffusés via le liquide amniotique… Il/elle n’a jamais faim, froid, soif, sommeil… La lumière varie, mais pas tant que ça, les couleurs, les flaveurs, les stimulations tactiles et visuelles sont relativement identiques tout au long de la grossesse.

Et paf ! Naissance ! Et là, c’est festival de la nouveauté. La majorité des repères qui constituaient le monde de votre enfant ne sont plus présents ou tellement différents qu’il/elle doit, en quelque sorte, réapprendre à comprendre le monde dans lequel il/elle vit.

Quelques idées de jeux :

– Tout ce qui est balle de préhension

– Petits jeux d’eau dans le bain : créer du courant, mouiller certaines parties du corps…

– et en général, tout ce qui peut stimuler les sens

Attention, cependant, à respecter le rythme de votre enfant. Une surstimulation peut l’amener à se désintéresser de la relation et du monde qui l’entoure ou à conserver une vigilance toujours en éveil – ce qui peut entraîner des difficultés d’endormissement.

.

Petites précautions en rapport à ce que le commerce propose

Pour étayer ma réflexion , je suis allée voir ce que le commerce proposait comme jeux « d’éveil » pour les enfants de moins de trois mois. J’ai hésité à vous partager mon avis… mais je trouve certaines de ces propositions à l’opposé des besoins de l’enfant. Je vous partage deux de mes pensées :

  1. Un(e) enfant qui ne se tient pas assis(e) seul(e) ne devrait pas être installé(e) dans un dispositifmême tout doux et tout confort – qui le/la force à tenir dans cette position.
  2. Les portiques sont plutôt chouettes pendant des temps courts, mais limitent les possibilités motrices du bébéqui ne va s’intéresser qu’à se qui se trouve au-dessus de lui/elle – qui bougera moins qu’un enfant qui doit regarder tout autour de lui/elle pour trouver les objets qui l’intéressent.

Pour finir, le nec plus ultra…

  1. La relation :Encore et toujours cette bonne vieille relation à cultiver, chérir et choyer ! Le point d’ancrage de votre enfant, dans ce monde dont il/elle ne connaît quasiment rien – et ne pas comprendre notre environnement peut parfois être effrayant – c’est vous. Cherchez toujours à avoir une relation la plus juste possible avec votre enfant… c’est du boulot, mais ça vaut le coup !
  2. Quelles que soient les circonstances, assurez-vous que bébé est d’accord avec vos propositions. J’en ai un peu parlé au-dessus, mais il est vraiment important que vous puissiez repérer les moments où votre enfant tente de vous dire qu’il/elle n’est pas prêt(e) pour les jeux que vous lui proposez, que ce n’est pas le moment où, au contraire, qu’il/elle vous demande de passer un petit moment privilégié ensemble.
  3. Ne sous-estimez pas l’importance des « temps libres » ! Permettre à votre enfant de faire ses propres expériences, à son rythme, quand et où il/elle le souhaite est le début de son autonomisation et l’aide à forger son identité !
  4. Dernier petit point… Mettez des mots ! Parlez à votre bébé, dès sa naissance – dès in utero – expliquez-lui ce qui se passe autour de lui/elle. Racontez-lui des histoires. Demandez-lui comment il/elle se sent… Bref, engagez la conversation et « écoutez » ce que votre enfant a à vous dire… En mot de la fin, je vous souhaite de prendre du plaisir à être ensemble !

Si vous avez des expériences de jeux ou jouets que vous aimeriez, partagez avec nous, laissez un commentaire !

Aurélie

Outils qui peuvent aider:

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique “Pour aller plus loin”:

Livre :

Michèle Forestier « De la naissance au premiers pas »

Vous pensez que ce poste plairait à votre entourage ? Partagez !

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *