X

Le principe « d’éponges à émotions » Dans La Bonne Humeur , Vidéo

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi les enfants étaient des éponges à émotions ?

En regardant cette vidéo, vous comprendrez enfin pourquoi le comportement de votre enfant semble pire, justement quand vous n’êtes pas en super forme.

Cette vidéo illustre notamment l’article « Mon enfant est un volcan à émotions !« .

Je vous propose la transcription littérale de cette vidéo de la chaîne YouTube Comprendre comment être parent et conscient dans lequel les « éponges à émotions » sont aussi traitées.

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi nous disions que les enfants étaient des éponges à émotions ?

Si vous regardez cette vidéo jusqu’au bout, vous comprendrez enfin pourquoi le comportement de votre enfant semble pire, justement quand vous n’êtes pas en super forme.

Et comment faire pour gérer ces moments compliqués ?

Attention, moment révélation !

Bonjour

Je suis Aurélie Fresel, facilitatrice de rencontres parents enfants. Après plus de dix ans à travailler avec des enfants et des familles en grande difficulté, je travaille maintenant avec les parents qui souhaitent mieux comprendre leurs enfants pour pouvoir les accompagner avec plus de justesse, de bienveillance et de compréhension vers leur vie d’adulte.

Dans cette vidéo, vous verrez :

-D’où vient le superpouvoir des enfants pour capter les émotions de leur environnement.

-Pourquoi mal accompagner ce superpouvoir peut devenir une malédiction pour tout le monde ?

-Et l’astuce pour utiliser ce pouvoir pour avoir une relation épanouie entre adultes et enfants.

Le tout en moins de cinq minutes.

Mais avant tout, je vous invite à vous abonner à la chaîne pour ne rien manquer des prochaines vidéos.

Première partie

D’où vient le superpouvoirs des enfants pour capter les émotions dans leur environnement ?

En tant qu’adulte, nous comprenons le monde très souvent à travers les mots et ou les images. Quand nous avons quelque chose que nous ne comprenons pas, nous allons mettre des mots et des images dessus.

Ce sont ces mots et ces images qui vont nous aider à nous souvenir, à comprendre, à mettre du sens sur ce qui nous arrive. Nous faisons donc appel à nos capacités intellectuelles dites « supérieures » pour comprendre le monde.

Pour les enfants, ceux qui n’ont pas encore la parole, mais aussi les autres. Ce sont les émotions et les ressentis corporels qui vont les guider ; Au lieu de comprendre le monde par des mots et ou des images qu’ils ou elles n’ont pas vraiment encore. Ils et elles vont interpréter le monde grâce à leurs sensations corporelles.

Ce sont donc ces émotions, ces sensations, qui vont les aider à s’orienter et à se guider. Ces enfants font donc appel à des capacités intellectuelles plus « archaïques » pour comprendre le monde, s’orienter et réagir avec lui.

Deuxième partie

Pourquoi mal accompagner ce superpouvoir, peut être une malédiction pour tout le monde. Les enfants ont des détecteurs à émotions beaucoup plus développés que les nôtres.

Même si j’ai tendance à penser que les adultes ont également ces capacités, mais les utilisent beaucoup moins.

Toujours est il que les enfants, notamment les petits enfants, fonctionnent beaucoup avec leur détecteur à émotions.

Et lorsque le ou les adultes qui s’occupent d’eux ne vont pas très bien, l’enfant le ressent très vite, voire tout de suite et a tendance à calquer sa propre émotion et son propre comportement à celui de l’adulte.

Cela est dû au fonctionnement de notre cerveau qui pense que se calquer au fonctionnement de notre environnement nous assure une meilleure survit.

Le principe "d'éponges à émotions" Dans La Bonne Humeur , Vidéo 1

Un enfant qui se trouve dans la situation où un adulte lui dit que tout va bien, alors que visiblement, l’émotion que traversent cet adulte dit le contraire, va être très inquiet parce qu’il y a une dissonance entre ce que dit l’adulte et ce que ressent profondément l’enfant. L’inquiétude que ressent cet enfant va pouvoir se manifester corporellement par une espèce de désorganisation motrice, voire psychique.

Pourquoi je vous parle de ça ?

C’est pour vous expliquer pourquoi les enfants réussissent de manière quasi magique à comprendre l’émotion d’une situation sans que personne ne disent rien.

C’est pour vous expliquer pourquoi il est, à mon sens primordial, de chercher à être le ou la plus juste possible entre ce que nous disons aux enfants et ce que nous ressentons à l’intérieur de nous. Ainsi dire :

« Ah je t’assure hein, maman elle va très, très bien ».

Risque de vraiment perturber l’enfant qui reçoit deux messages très différents ; l’un venant de votre langage verbal et l’autre venant de tout le reste de votre communication non verbale.

Autant vous dire que l’enfant n’est pas vraiment dupe.

Alors, que faire ? Croire vos mots ou croire ce que lui dit toutes les fibres de son corps ?

On comprend que cela puisse créer une espèce de compréhension faussée des émotions et de la manière dont on les exprime en société. Ce genre d’apprentissage peut grandement compliquer les relations entre parents et enfants, mais aussi l’adaptation de l’enfant à la société.

Troisième partie

L’astuce pour utiliser ce super pouvoir afin d’avoir des relations sereines et épanouies. L’astuce est de permettre à l’enfant de pouvoir lire le monde de manière la plus fluide possible. Pour cela, rien de plus simple.

Du moins en théorie.

Soyez le ou la plus exacte possible lorsque vous parlez aux enfants.

Il peut arriver que vous n’ayez pas envie d’exprimer verbalement vos émotions. Par exemple, vous êtes très, très en colère et vous ne souhaitez pas le dire à votre enfant. Mais ne rien dire ou dire, l’inverse de ce que vous ressentez ne le calmera pas et ne le rassurera pas.

Bien au contraire !

Et voilà, vous savez maintenant pourquoi et comment vos enfants détectent vos humeurs et faire en sorte que ce super pouvoir soit utilisé au mieux.

Pour en savoir encore plus, je vous invite à vous abonner à la chaîne, à mettre des pouces et des commentaires et je vous dis à très vite dans une prochaine vidéo. »

Vous comprenez maintenant mieux pourquoi nous disons que les enfants sont des éponges à émotions. Si vous avez des observations, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire