X

cododo et cosleeping bonnes ou mauvaises idées ?

Depuis quelques années, les termes de cododo et cosleeping se sont invités dans les discussions de futur(e)s ou jeunes parents.

Mais qu’est-ce donc que le cododo ? Est-ce la même chose que le cosleeping ? Est-ce vraiment si nouveau ?

Et pour finir, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Voilà un petit résumé de ce qui vous attend dans cet article !

1. Cosleeping et cododo

Le cosleeping et le cododo sont des pratiques dont l’idée aurait probablement fait bien rire la plupart de nos parents et grands-parents. Les parents et les enfants bébé et/ou enfants plus grands, dorment dans la même pièce.

Dans le cas du cosleeping, l’idée est que les enfants et les parents aient chacun/e leur propre lit. Il s’agit uniquement de partager l’espace chambre avec les parents.

Pour le co-dodo, parents et enfant(s) partagent le même lit.

2. Le cododo ou cosleeping sont-elles des pratiques vraiment nouvelles ?

Et bien non. Cette pratique est très, très, très, ancienneprobablement préhistorique d’ailleurs. Elle est pratiquée – et considérée comme « normale » – dans certaines parties du monde. Il est d’ailleurs pratiquement certain que cette pratique est plus répandue que celle de faire dormir chaque membre d’une famille dans une pièce différente.

3. Avantages

Il existe de nombreux avantages à pratiquer le cosleeping et le cododo, en voici certaines :

  1. Lorsque l’enfant ne fait pas ses nuits, le cododo permet aux parents de rassurer l’enfant dès les premiers signes d’inconfort
  2. lorsque l’enfant est nourri au sein, le cododo permet à la maman de répondre plus vite au besoin de l’enfant tout en préservant son sommeilbeaucoup de mamans disent se rendormir plus facilement quand elles n’ont pas à se lever.
  3. Le besoin de proximité des enfantsqui peut durer quelques années – est garanti.
  4. Certains parents se sentent rassurés d’avoir leur nourrisson à proximité.
cododo et cosleeping bonnes ou mauvaises idées ? 1

4. Inconvénients

Comme toute chose dans la vie, le cosleeping et le cododo ont également des désavantages. En voici quelques-uns :

  1. Intimité drastiquement diminuée pour les parents
  2. Plus de personnes à dormir dans la même pièce sous-entend plus de bruit et d’agitation.
  3. Le cododo a beaucoup été montré du doigt en soulignant les risques d’écrasement et d’étouffement du nourrisson par un des parents. Certaines études montrent que les risques de mort subite du nourrisson seraient plus élevés en cododo tandis que d’autres prouveraient le contraire. Pour diminuer la causalité cododo/mort subite, il existe maintenant des extensions à fixer sur un côté du lit. Il est alors possible d’y mettre bébé sans risque.
  4. Certains affirment que le cosleeping et cododo retarderait le moment ou l’enfant souhaiterait aller dans « sa » chambre.

5. Pourquoi nous avons « perdu » cette pratique et pourquoi nous y retournons

Comme toujours, il y a des pour et des contre à mettre en place la pratique du co-sleeping et du co-dodo.

Historiquement, en France, seules les familles les plus riches ne pratiquaient pas le co-sleeping. La raison principale était que les bébés étaient confiés à des nourrices… qui pratiquaient le co-sleeping avec l’enfant.

Les familles les plus pauvres, elles, pratiquaient le cododo pour une raison très pratico-pratique : il n’y avait souvent qu’un lit – quand il y en avait un – et qu’une pièce dans la maison.

Petit à petit, l’idée que chacun(e) ait sa chambre est devenue un signe de richesse, et donc a été convoité. Puis nous avons complètement perdu de vue que nous pouvions faire autrement. L’idée que l’enfant devait s’adapter rapidement à dormir loin des parents s’est inscrite dans nos croyances populaires et nous avons alors vu cette pratique comme une question de « survie de l’autonomie parentale ».

Jusqu’au moment où nous avons compris que les besoins fondamentaux des bébés –en termes de sentiment de sécurité et donc de bien être – passaient par la proximité des parents.

6. Au final, co-dodo, bonne ou mauvaise idée ?

En fin de compte, je vous dirais que, comme tout ce qui touche au quotidien – et donc aux choses à tenir sur le long terme – c’est à vous de voir ce que vous préférez. Je vous propose de tester le cododo et /ou le cosleeping. De vous faire une idée des avantages et inconvénients que ces pratiques font émerger pour vous. De faire une liste des pour et des contre et de prendre ainsi une décision éclairée.

J’imagine que la lecture de cet article vous a éclairé(e) sur ce que je pense des bien-faits et bien-fondés de ces pratiques. Mais, c’est vous qui allez gérer cela au quotidien, c’est donc à vous et uniquement à vous de décider ce qui vous convient le mieux.

Pour compléter l’article, vous pouvez aussi regarder « « cododo, en vidéo« .

Laissez-nous un commentaire pour partager vos expériences de co-dodo et co-sleeping !

Aurélie

Outils qui peuvent aider :

Ces informations se trouvent aussi dans la rubrique « Bibliographie » :

Livres :

Natacha Butzbach « Pourquoi les bébés dorment-ils dans des lits à barreaux ? Petite histoire de la distance parentale« 

Jean Liedloff « LE CONCEPT DU CONTINUUM : A la recherche du bonheur perdu »

Ania PAMULA, Dorothée SAADA « Maman du monde – grossesse, accouchement, soins, éducation… Et elles, comment font-elles? »  

Ingrid Bayot « Le quatrième trimestre de la grossesse »

Nicole Guedeney « L’attachement, un lien vital » PDF gratuit

P’tit guide d’attachement” (PDF gratuit)

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire